Bernard Caïazzo et Roland Romeyer
Bernard Caïazzo et Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - L'oeil d'Adrien Ponsard : « Un repreneur pour Noël, ce serait un joli cadeau »

Chroniqueur pour "But! Saint-Etienne", l'ancien vert Adrien Ponsard évoque le match de Troyes de dimanche et la vente attendue de l'ASSE.

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

« Avant la trêve, l'ASSE est allée chercher une victoire attendue face à Clermont (3-2). C'était la victoire de la combativité en remontant un score défavorable de 0-2 pour finalement s'imposer. Il y avait une urgence de points et les Verts sont arrachés ce succès avec les tripes. Les joueurs ont fait ce que les supporters leur demandent, en se battant. Même quand tu viens à perdre à Sainté, il faut mouiller le maillot, ne jamais renoncer. C'est une constante sur les trois derniers matchs. J'espère que les supporters l'auront remarqué et qu'ils seront derrière l'équipe contre Troyes et sur les matchs suivants. Il faut rester sur cette dynamique.

Pour l'instant, le Saint-Etienne de Claude Puel est une équipe à réactions. Elle a la malchance du dernier. Elle lutte chaque match contre des éléments contraires. Quand cette équipe va mener au score, elle fera mal. J'en suis persuadé. Je trouve que l'ASSE joue quand même bien au ballon avec de très bons joueurs, notamment devant. Alors qu'on ne lui faisait plus confiance, on revoit Ryad Boudebouz. On se rend compte qu'on s'était trompé sur l'Algérien. Il fait aujourd'hui partie des meilleurs avec Wahbi Khazri. Relancer des mecs comme ça, ça ne peut que tirer le groupe vers le haut.

« En condamnant Puel, les supporters sont un peu trop sévères »

Pour moi, en condamnant Claude Puel, les supporters sont un peu trop sévères. Nous sommes lundi matin, je viens d'emmener mes garçons à l'école et on voit partout, même si des bornes de recharge de voiture électrique, des « Puel dégage ». Je trouve ça petit. Aujourd'hui, on en vient à taper sur un coach qui n'a pas de moyens et qui fait avec ce qu'il a sans jamais se plaindre ou se dédouaner. Je trouve d'ailleurs qu'il le fait plutôt bien. Certes, ça n'a pas souri en début de saison mais le vestiaire ne le lâche pas : on l'a vu contre Lyon, Angers ou Metz. On est sur trois matchs sans défaite. Certes, il n'y a qu'une victoire sur ces trois matchs mais on sent un groupe mobilisé. S'il y en a un qui peut nous sortir de cette m..., c'est bien lui. Il faut le soutenir. Je ne pense pas que ce soit l'immense majorité des supporters qui réclame son départ.

Dimanche, l'ASSE affronte Troyes. Le Troyes de Laurent Batlles que bien des supporters aimeraient voir à sa place sur le banc. Parce qu'il a été un bon joueur à l'ASSE, parce qu'il avait fait du bon boulot en tant que jeune technicien à la formation. Pour moi, c'est d'abord un match face à un concurrent direct au maintien. L'ESTAC a fait quelques bonnes recrues. Il y a Adil Rami qui était champion du Monde il y a trois ans. Il y a aussi Jessy Moulin qui, je l'espère, sortira du banc pour ce match. Au Stade de l'Aube, il va falloir se battre mais je pense que Saint-Etienne en a les moyens. Troyes reste sur une défaite à Lens (0-4) qui peut lui avoir mis un coup. Il faudra en profiter. A nous d'aller chercher des points là-bas pour se replacer dans cette course au maintien qui, heureusement, n'avance pas très vite.

« La vente ? Je ne pense pas que ça perturbe le vestiaire »

Cette semaine, le processus de vente de l'ASSE rentre dans une phase décisive avec une décision attendue pour le 23 novembre. Maintenant je ne pense pas que ça perturbe le vestiaire. La vente, cela concerne surtout Roland Romeyer et Bernard Caïazzo. Je pense qu'au niveau des joueurs on est davantage focalisé sur le sauvetage du club au quotidien, sur Troyes, sur la réception du PSG juste après... Si les Verts se sauvent, on aura droit de toute façon à un bon repreneur. Ce qui ne sera pas le cas en Ligue 2. Aujourd'hui, cela peut aller vite. Cela pourrait même arriver avant Noël. Un repreneur pour Noël, ce serait un joli cadeau. Après, pour être honnête, je n'ai pas trop suivi l'actualité du rachat. On parle du dossier Roussier – Bodmer en pôle. Même si c'est compliqué par moments, il faut faire confiance aux dirigeants pour sélectionner le meilleur projet. Si je suis au moins sûr d'une chose, c'est que Roland Romeyer et Jean-François Soucasse ne laisseront pas le club à la dérive en partant. »

La chronique ASSE d'Adrien Ponsard

Dans But! Saint-Etienne, Adrien Ponsard a évoqué le dossier de la vente de l'ASSE même si, pour lui, la priorité va au sportif et au choc très important de dimanche à Troyes. L'ancien Vert croit toujours au maintien de Sainté.