ASSE - L’oeil de Denis Balbir : « Jessy Moulin a été un joueur et un homme exemplaire »
par Laurent HESS
OPINION

ASSE - L’oeil de Denis Balbir : « Jessy Moulin a été un joueur et un homme exemplaire »

Chaque lundi, Denis Balbir décrypte l'actualité de Ligue 1. Cette semaine, notre consultant parle de la prochaine saison de les Verts, des derniers messages envoyés par Claude Puel, ainsi que du départ de Jessy Moulin et du nouveau capitaine Mahdi Camara.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le joli coup Pape Cissé

"L’horizon 2022 évoqué par Claude Puel pour le renouveau du club, ça peut être une réalité difficile à intégrer pour beaucoup de supporters. Les fans ont été beaucoup brimés après le bon départ de l’an dernier (trois victoires en trois rencontres) et la suite qu’on connaît avec toutes les difficultés pour se maintenir. Les supporters ont eu mal au ventre jusque tard dans la saison avec le tournant du match de Nîmes (victoire 2-0 aux Costières). C’est difficile à accepter. Les Stéphanois doivent, plus que jamais, s’armer de patience. C’était inéluctable. Je leur conseille de trouver les points positifs, et il en existe dans le Forez. 

Tout d’abord, la DNCG (Direction nationale du contrôle de gestion) a validé les comptes du club pour la saison, que la vente de Fofana a permis à cette écurie d’assurer un équilibre financier. Beaucoup de jeunes ont prolongé, ils vont s’installer dans l’équipe type lors des mois qui arrivent. Rien ne présage un exercice aussi délicat que l’an passé, même si sportivement, il n’y aura pas 20 arrivées. La quantité ne doit pas primer sur la qualité. Le nombre ne veut pas dire grand-chose, la stabilité oui. Le meilleur recrutement peut se faire en interne. On verra de nouveaux jeunes, mais aussi ceux qui se sont affirmés la saison dernière.

« Puel restera comme celui qui a lancé des jeunes avec du culot »

Il y a beaucoup d’incertitudes avec l’histoire de la vente du club. Si le club est vendu, Claude Puel pourrait ne pas être reconduit (son contrat arrive à terme en juin 2022). Jean-François Soucasse, le nouveau directeur général du club, est quelqu’un de très carré malgré un côté timide, mais a de bonnes qualités de dirigeant. Claude Puel a récemment indiqué que le tournant devrait avoir lieu l’an prochain, au moment de la fin de son contrat. Est-ce un message de sa part ? Oui, c’est possible. Il aimerait certainement pouvoir rester quelques années en plus pour constater le fruit de son travail et incarner le redémarrage d’un club avec les jeunes qu’il a lancé. À l’époque de Galtier par exemple, même si le réservoir de jeunes était plus restreint, le centre de formation était aussi moins utilisé. Je pense à Allan Saint-Maximin, que l’on aime ou on n’aime pas, c’est un fait. Claude Puel restera comme celui qui a lancé énormément de jeunes avec du culot. Il a pris beaucoup de risques ces derniers temps. C’est peut-être un message, car lancer des jeunes sur un ou deux ans et ne pas pouvoir en profiter, ça serait dommage. Je pense que la stabilité dans un club, sans faire de Claude Puel un nouveau Guy Roux, c’est important.
« Camara a les épaules pour incarner le nouveau capitaine »

Mahdi Camara a les épaules pour incarner le nouveau capitaine de l’ASSE. Il a prouvé le passé qu’il a l’étoffe, mais aussi l’expérience au milieu des jeunes dans un exercice très difficile avec un maintien à assurer. Pour Jessy Moulin, c’est forcément triste de devoir rebondir ailleurs et de quitter son club de toujours, à l’instar de Loïc Perrin l’an passé. Il a tout connu dans le Forez. Il a été dans l’ombre, il a été dans la lumière, remplaçant, titulaire, capitaine … c’est un joueur et un homme exemplaire. Il va rejoindre un jeune entraîneur que je vois comme un futur grand : Laurent Batlles. C’est une très bonne chose pour lui ! 

Balbir remercie Moulin

Denis Balbir estime que Jessy Moulin incarnait parfaitement les valeurs de l'ASSE. Et que c'est aussi le cas du nouveau capitaine des Verts Mahdi Camara.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS