ASSE : l’orage gronde au-dessus des Verts, le monument stéphanois est en périlLancer le diaporama
ASSE : le calendrier de fin de saison des Verts en Ligue 1
+10
Claude Puel (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Bastien Aubert
ATTENTION DANGER

ASSE : l’orage gronde au-dessus des Verts, le monument stéphanois est en péril

Lancée dans une opération maintien épineuse, l’ASSE va devoir faire bloc et décréter l’union sacrée. Sans quoi les portes de la relégation lui seront grandes ouvertes.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le revenant Wahbi Khazri

Les supporters de l’ASSE en ont ras-le-bol. Marre de voir leur équipe fétiche se prendre des déculottées sans que cela ne semble trop affecter les acteurs de celles-ci. Après la raclée enregistrée vendredi face à l’AS Monaco à Geoffroy-Guichard (0-4), il fallait ainsi voir l’état de résignation de Claude Puel en conférence de presse.

Si teigneux sur le terrain, le coach de l’ASSE était semble-t-il passé en mode plus soft en se bornant à répéter qu’il n’y avait rien à faire face à une telle armada. Ce discours tranche littéralement avec celui affiché par Antoine Kombouaré avant l’exploit réussi face au PSG au Parc des Princes (2-1).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

« Calendrier compliqué, un monument du football français est en péril »

La réaction aura-t-elle lieu le 4 avril à Nîmes, où les joueurs semblent engagés dans un cercle plus vertueux qu’à Saint-Étienne ? La question peut se poser à l’aube d’un sprint final où les Verts seront confrontés à un danger face auquel ils ne pourront rien faire : le calendrier. 

« Saint-Étienne va aller à Nîmes, reçoit Bordeaux, va à Paris, reçoit Brest, va à Montpellier, a récemment alerté l’insider Mohamed Toubache-Ter sur. L’ASSE reçoit Marseille, va à Lille et termine par la réception de Dijon. Calendrier assez compliqué. Conclusion : un monument du football français est en péril. » Quand on sait que Puel n’a glané que 14 victoires en 50 matches sur le banc de l’ASSE (pour 13 nuls et 23 défaites), il y a effectivement de quoi s’inquiéter. 

Pour résumer

L'ASSE va devoir décréter l’union sacrée si elle veut se maintenir en Ligue 1 avec un calendrier très chargé à venir.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert
Albums Photos