Credit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE - La chronique d'Adrien Ponsard : « Sainté n'aura pas besoin d'attendre deux ans pour remonter »

Dans sa dernière chronique pour "But! Saint-Etienne", Adrien Ponsard nous a fait part de son grand optimisme pour la saison des Verts. S'il ne veut pas trop parler de la vente du club, l'ancien attaquant est séduit par le projet sportif.

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Batlles, un bon choix pour les verts ?

« La semaine de l'ASSE a encore été rythmée par la vente du club et l'échec des négociations exclusives avec David Blitzer. Il est évident que ce nouvel échec va crisper encore un peu plus les choses avec les supporters même si, d'après leur communiqué, le tandem Romeyer – Caïazzo assure avoir toujours l'intention de vendre et vouloir tout faire pour.

Alors oui, pour l'instant, ça capote et pour que ça capote, cela veut dire qu'il y a un problème quelque part. Maintenant, c'est vraiment un domaine où je n'ai pas d'expertise et je ne veux pas tirer de conclusions hâtives. On ne sait pas tout ce qui se passe. Est-ce la faute des deux présidents ? Est-ce celle des repreneurs ? Pour être totalement honnête, je me tiens éloigné de cette actualité de la vente. J'espère que ça se fera, ne serait-ce que pour libérer les supporters d'un poids car eux en ont vraiment ras-le-bol. Je reste persuadé que le club sera vendu dans l'été et qu'on partira sur d'autres bases cette saison. Maintenant, je préfère regarder ce qui se passe au niveau du sportif... Et sur ce plan, ce qui se passe me plait.

La semaine dernière, Laurent Batlles a présenté ses trois premières recrues et dévoilé les grandes lignes de son projet. Au niveau du Mercato, je pense que l'ASSE a fait trois bons coups : Jimmy Giraudon, c'était le bras droit de Batlles à Troyes... Comme Dylan Chambost qui le suit depuis la réserve de Saint-Etienne. Avec Anthony Briançon, ce sont des joueurs aguerris à la Ligue 2. C'est vrai que sur les trois, Briançon est celui qui suscite le plus d'interrogations car il revient d'une longue blessure. Malgré tout, je pense qu'il est déjà bien remis vu qu'il a fini la saison dernière en trombe avec le Nîmes Olympique. Pour l'heure, mis à part les fins de contrat, personne n'est parti de Sainté. Les Camara ou Youssouf sont encore là et c'est très bien pour préparer cette saison. Ce que j'aime aussi dans le projet, c'est que Laurent Batlles va laisser une place pour les jeunes. Certains ont déjà signé comme Mouton ou Calodat. On en revoit d'autres. Cela m'a notamment fait plaisir de retrouver Maxence Rivera aux entraînements de l'équipe professionnelle.

« Encore une ou deux recrues dont un avant-centre et on aura l'effectif pour jouer la montée »

Tout ce qui se passe aujourd'hui est de bonne augure. Encore une ou deux recrues dont un avant-centre et on aura l'effectif pour jouer la montée en Ligue 1. Devant, on a récupéré Charles Abi à qui on va redonner sa chance et qui devra la saisir. C'est très bien mais je pense qu'il manque quand même un joueur pour faire des différences devants. Il faut du costaud. Oui, c'est difficile de trouver la perle rare. On l'a vu avec l'ancien Niortais Ibrahim Sissoko qui avait beaucoup d'offres et a finalement opté pour Sochaux. Mais je pense que les Verts y parviendront même avec peu de moyens. L'ASSE a quand même une certaine attractivité pour un joueur qui veut se relancer. A mon époque, en 1998, Saint-Etienne avait déniché des Nestor Subiat ou des Patrick Revelles. En regardant les effectifs, je me dis qu'un Valère Germain, qui est en difficulté à Montpellier, ça peut le faire... Il faut se tourner vers des joueurs qui ont envie de retrouver du plaisir et de se montrer. Je pense que l'ASSE n'a pas non plus besoin de se presser. Il faut surtout trouver le bon profil.

A Saint-Etienne, on part sur de nouvelles bases avec un nouveau projet, un nouvel équipementier... Les choses sont en train de changer. Je pense que Laurent Batlles a raison de parler d'un plan sur deux ans. Pour moi, l'ASSE n'aura pas besoin d'attendre deux ans pour remonter. Je sens bien l'équipe retrouver la Ligue 1 dès 2023 malgré le handicap de trois points au démarrage et les quatre huis clos. En 1998-99, on était aussi sur un projet de deux ans et on a eu la chance d'atteindre l'objectif sur un an. Pour cette saison, j'y crois … Même si on a un début de saison compliqué avec Dijon, Nîmes et Le Havre. »

La chronique ASSE d'Adrien Ponsard

Dans sa dernière chronique pour "But! Saint-Etienne", Adrien Ponsard nous a fait part de son grand optimisme pour la saison des Verts. S'il ne veut pas trop parler de la vente du club, l'ancien attaquant est séduit par le projet sportif.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.