Bernard Caïazzo et Roland Romeyer
Bernard Caïazzo et Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
OPINION

ASSE – La chronique de McPampille : « Les dirigeants essaient de diviser le peuple vert »

Chroniqueur pour But! Saint-Etienne mais également proche des supporters, le rappeur McPampille pousse un vibrant coup de gueule après les sanctions qui ont frappé l'ASSE et s'étonne de la gestion des présidents.

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Peut-on espérer voir les cadres rester ?

« Vu le comportement de la Ligue envers Saint-Etienne depuis des années, je ne suis pas spécialement surpris des sanctions. Comme toujours, la LFP a donné dans l'hyper-répressif. Dans la lignée de ce qu'elle a toujours fait. Quatre matchs à huis clos avec deux rencontres en sursis, trois points en moins avec trois en sursis... Je ne m'attendais pas à moins de leur part. Plus sévère que ça, je ne vois pas ce qu'il est possible de faire ? Peut-être aussi forcer les Verts à jouer à 10 contre 11 tous les matchs ou sans gardien ?

« Pour moi, les sanctions ne riment à rien »

Pour moi, les sanctions ne riment à rien. Certains sont contents car ce sont des huis clos plutôt que des délocalisations à Gueugnon pour six mois... Personnellement, je pense que la Ligue joue dans ses intérêts. Même en Ligue 2, c'est toujours mieux pour l'image et pour l'audience de jouer à Geoffroy-Guichard. Et puis, au niveau de la sécurité, si Sainté joue à Gueugnon, beaucoup de supporters seront tentés de faire le déplacement. Ce serait encore moins gérable que des matchs à huis clos à Saint-Etienne. Je ne crois pas aux bonnes œuvres de la Ligue, ce sont ces paramètres qui sont rentrés en ligne de compte.

Concernant les trois points en moins, c'est un grand n'importe quoi. Je n'en comprends pas du tout l'intérêt. Que les Verts prennent des matchs à huis clos, je peux à la rigueur le comprendre car on sanctionne les supporters dans leur ensemble mais des points en moins, dans quel but ? Je trouve injustifié de sanctionner un club qui descend déjà en Ligue 2. Par rapport aux évènements passés, je ne comprends pas le rapport. A part aggraver la situation... A chaque fois qu'il va y avoir des débordements, on retire des points aux joueurs et aux équipes ?

« Cette histoire de dissolution des groupes, c'est d'une stupidité... »

Ces derniers jours, on a beaucoup parlé des Ultras. La Préfecture brandirait même la menace d'une dissolution des groupes. Mais ça fait plusieurs années déjà que les Green Angels se sont autodissouts ! On est dans le pur effet d'annonce. Vous croyez que les Green et les Magic ont besoin d'être une association reconnue pour continuer à oeuvrer ? Ils s'en foutent royalement... A part mettre fin à la communication qui n'existe déjà quasiment plus, ça rime à quoi ? Que le club porte plainte contre ses supporters pour se couvrir ou montrer patte blanche à la Ligue, ok. Mais cette histoire de dissolution est d'une stupidité... S'il y a bien un truc à ne pas faire, c'est ça. Mais apparemment Roland Romeyer aime toujours autant faire n'importe quoi. La direction a déjà coupé les ponts avec tous les Ultras. Ils l'ont même fait avec des groupes moins virulents comme les Associés supporters. La relation entre la direction et les supporters, censée être vitale dans un club comme l'ASSE, a été rompue depuis très longtemps.

Mais cette histoire de possible dissolution, c'est bien car tout le monde en parle et ça masque totalement les vrais problèmes ! La vente du club piétine. On remet les choses à la semaine d'après... On est dans le capharnaüm le plus total. Au niveau des dirigeants, on est typiquement sur la stratégie du « diviser pour mieux règner ». Ils essaient de diviser le peuple vert. Les supporters les moins virulents en veulent aux Ultras et les érigent pour responsables. Pendant ce temps, on oublie les mauvais choix de cette direction pendant des années. Mauvais choix qui ont conduit en Ligue 2. On oublie que la vente du club se complique et peut capoter. Est-ce que je suis inquiet pour l'évènement de présentation du maillot vendredi qui sera ouvert au public et où la colère latente des supporters peut encore exploser ? Quand je vois la communication de l'ASSE, oui. On fait comme si de rien n'était, à faire des vidéos pour faire chialer dans les chaumières. Malgré la descente, le club fait comme si de rien n'était, comme si tout le monde était ensemble... Les dirigeants ont créé une colère ambiante. Elle a explosé lors du match d'Auxerre. Mais la pression est toujours là. Vendredi, il est effectivement possible que certains viennent se plaindre. Personnellement, je suis fatigué par cette direction qui fait tout à l'envers... »

La chronique ASSE de Mc Pampille

Chroniqueur pour But! Saint-Etienne mais également proche des supporters, le rappeur McPampille pousse un vibrant coup de gueule après les sanctions qui ont frappé l'ASSE et s'étonne de la gestion de cette crise par les présidents.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.