ASSE : la classe biberon Puel passe à l'an II
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Alexandre Corboz
PRESENTATION

ASSE : la classe biberon Puel passe à l'an II

Vendredi, la saison 2021-22 démarre avec un alléchant Monaco – Nantes. L'occasion de faire un tour d'horizon de nos clubs et de se poser les bonnes questions. Au tour de l'ASSE.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur l'adaptation difficile d'Anthony Modeste

Bilan de la préparation : 1 victoire, 2 nuls, 3 défaites

10/07 : ASSE 2–2 Le Puy (N2)

16/07 : ASSE 1-1 Bourg-Péronnas (N1)

17/07 : ASSE 2-1 Grenoble Foot (L2)

24/07 : ASSE 2-3 Clermont Foot

28/07 : ASSE 1-2 OM

31/07 : ASSE 1-2 Eintracht Francfort (ALL)

Buteurs : Krasso (2 buts), Bouanga, Boudebouz, Abi, Khazri, Kolodziejczak, Tormin, Saban (1 but).

Objectif de la saison : Top 10

Après avoir fini à la 11e place en 2020-21 avec un effectif incrémenté de beaucoup de novices au plus haut niveau, l'ASSE aspire désormais à faire fructifier sa progression en finissant dans la première moitié de tableau. Le pari est audacieux car l'équipe ne s'est pas renforcée et demeure l'une des plus jeunes de Ligue 1 mais le projet est cohérent et le chef d'orchestre a déjà prouvé dans ses expériences précédentes qu'il maîtrisait ce genre d'exercice.

Le renfort à suivre : Romain Hamouma

Si l'ASSE en est toujours à zéro recrue à la reprise du championnat et que Claude Puel a bien l'intention de « fabriquer » ses manques en défense centrale et en attaque, le véritable renfort stéphanois de l'été est d'être parvenu à un accord pour conserver Romain Hamouma. Le natif de Lure a passé quelques semaines au chômage, dans l'attente d'une offre des Verts. On a cru qu'il prendrait la route de Brest, Nice ou Troyes mais l'ASSE s'est finalement réveillée pour le prolonger un an... Pour le plus grand bonheur de tous.

La question qui fâche : Claude Puel est-il réellement dans le vrai avec son projet jeunes ?

Si le projet jeune impulsé par Claude Puel répondait à une nécessité de survie pour un club qui ne parvenait plus vraiment à s'autosuffire, la carte a vraiment été abattue de manière spectaculaire cet été. Exit Mathieu Debuchy qui laissera son brassard de capitaine à Mahdi Camara. Exit aussi Kévin Monnet-Paquet et Jessy Moulin. Aujourd'hui, l'expression des cadres dans l'effectif est largement réduite.

Claude Puel semble persuadé qu'il peut faire avec les moyens du bord, en misant sur l'expérience d'une première année galère en Ligue 1 pour ses jeunes. D'ailleurs, le Manager des Verts est même prêt à aller encore plus loin puisque l'ASSE est à l'écoute d'offres concernant ses derniers gros salaires (Khazri, Boudebouz) et joueurs d'expérience en fin de contrat dans un an (Trauco). Derrière cette « purge », les finances du club à sauvegarder (toujours) mais le risque réel de ne plus savoir comment répondre en Ligue 1 en cas de difficulté.

Il ne faut pas oublier que l'ASSE s'en est sorti en 2020-21 quand les cadres ont été réintégrés au projet, grâce aux buts de Wahbi Khazri en fin de saison, grâce à l'immense prestation et aux buts de « cap'tain » Debuchy et Hamouma à Montpellier. La génération Gambardella 2019 est-elle capable de faire aussi bien ou mieux ? Difficile de répondre à ce stade de la saison...

La présentation de l'ASSE

Sans nouvelles recrues ni nouvel actionnaire mais toujours avec Claude Puel sur le banc, l'ASSE tentera de faire fructifier l'expérience glanée par les jeunes en 2020-21. L'objectif des Verts sera de vivre un maintien plus serein.