Ryad Boudebouz
Ryad BoudebouzCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CRISE

ASSE : la colère des supporters, Puel, son temps de jeu... Ryad Boudebouz sans langue de bois

Après le match nul contre Angers (2-2), Ryad Boudebouz est venu évoquer la situation de l'ASSE, sans langue de bois.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur la gestion de l'espoir Bilal Benkhedim

But ! : Ryad, comment avez-vous vécu les incidents contre Angers ?

Ryad BOUDEBOUZ : C'était la première fois que je voyais ça. C'est particulier. Il y a beaucoup de frustration chez les supporters. Ils veulent voir le club plus haut. On les comprend. Après, nous, on avait un match à jouer. Il a fallu s'adapter.

 

Vous avez bien réagi...

Oui. On connaissait les points forts et les points faibles d'Angers. On a su mettre cette équipe d'Angers en difficulté, d'entrée. On a pris un premier but contre le cours du jeu, sur un coup de pied arrêté, puis un deuxième. Mais on a réussi à revenir. On a montré du caractère, une force mentale. C'est intéressant. Il faudra poursuivre dans cette voie là.

 

Vous avez une bonne connexion avec Wahbi Khazri...

C'est vrai. On s'entend bien. On ne se cherche pas plus que ça mais ça se fait naturellement. On est complémentaires Wahbi et moi. Il y a des affinités dans le football qui ne s'expliquent pas. C'est un très bon joueur, on le trouve facilement.

 

« J'ai toujours travaillé de la même façon. Mais j'essaie d'en mettre encore un peu plus que d'habitude parce que la situation l'impose »

 

Vous avez compris cette défiance des supporters ?

Bien évidemment. Ils sont en colère contre nous, contre le coach. C'est légitime. On est derniers alors que le club a souvent été en haut du tableau. Le club est en danger. Il mérite de rester en Ligue 1.

 

Ce n'était pas évident de jouer dans ce contexte...

Il fallait s'adapter. On n'a pris qu'un point mais sur la prestation, je pense que c'était bien. On a réussi à relever la tête. Il fallait le faire pour nous, pour le public. On s'est battu tout le match. Il aurait été injuste de perdre.

 

Vous êtes de retour à un bon niveau...

Je me sens bien, c'est vrai. J'enchaîne. Cela fait un petit moment que ce n'était pas arrivé. Je ne décide pas à la place du coach. J'ai toujours travaillé de la même façon. Mais j'essaie d'en mettre encore un peu plus que d'habitude parce que la situation l'impose. Les sensations sont bonnes mais après, ce serait encore mieux avec des victoires, pour pouvoir se lâcher vraiment sur le terrain.

Pour résumer

"Je me sens bien, c'est vrai. J'enchaîne. Cela fait un petit moment que ce n'était pas arrivé. Je ne décide pas à la place du coach. J'ai toujours travaillé de la même façon. Mais j'essaie d'en mettre encore un peu plus que d'habitude parce que la situation l'impose. Les sensations sont bonnes mais après, ce serait encore mieux avec des victoires, pour pouvoir se lâcher vraiment sur le terrain", a notamment confié Boudebouz.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS