Laurent Batlles
Laurent BatllesCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
COACH

ASSE : la succession de Dupraz est ouverte, Batlles grand favori

L'opération séduction n'a pas marché. Pascal Dupraz ne devrait pas rester sur le banc des Verts la saison prochaine. L'ASSE lui cherche déjà un successeur.

Zapping But! Football Club ASSE : descente, coup de balai, les fausses bonnes idées qui circulent

La saison 2021-22 rendra son verdict le week-end prochain, ou peut-être une semaine plus tard en cas de barrages pour l'ASSE. Mais cela n'empêche pas les dirigeants de travailler sur la saison prochaine, avec un Mercato XXL à mener mais aussi une réflexion à avoir sur le choix du futur entraîneur. Arrivé en décembre dernier, Pascal Dupraz a été chargé de la mission maintien. Dans le rôle du pompier de service qui lui avait réussi à Toulouse, le Haut-Savoyard a réussi ses débuts en se mettant dans la poche le triumvirat Soucasse-Perrin-Rustem, mais aussi les joueurs, en étant beaucoup plus proche d'eux que ne l'était Claude Puel. Les résultats ont suivi, dans un premier temps, mais tout s'est ensuite compliqué et Dupraz a perdu de sa crédibilité à travers les résultats et également sa personnalité, ses discours. Lancé dans une opération séduction, il en a trop fait aux yeux de certains, beaucoup trop, même, et ceux-ci ont rapidement compris que la solution n'était viable que sur du très court terme, conformément à la réputation du technicien.

Batlles a des freins, et d'autres pistes

Dès lors, la succession de Dupraz est ouverte. Et un nom revient avec insistance depuis plusieurs semaines déjà : celui de Laurent Batlles. A 46 ans, l'ancien milieu de terrain est libre depuis son départ de Troyes cet hiver, après avoir été sacré champion de L2 la saison passée. Batlles connait bien l'ASSE pour y avoir terminer sa carrière et pour avoir commencé à coacher chez les Verts, avec la réserve. Il vit toujours à Veauche, avec sa femme et ses filles, qui ne l'avaient pas suivi à Troyes, et est tenu en estime par Loïc Perrin, son ancien coéquipier. Les deux hommes ont déjà échangé d'une possible collaboration, préférant tous deux attendre la fin de la saison pour faire le point. Celle-ci approche à grands pas. En L1 ou en L2, Batlles serait intéressé par le poste, mais à certaines conditions. L'homme n'est en effet pas très fan de Roland Romeyer, qui avait intronisé Julien Sablé plutôt que lui en 2017 lorsqu'Oscar Garcia avait claqué la porte. Les relations sont restées fraiches, mais Romeyer ayant pris du recul, Batlles pourrait s'en accomoder, à condition de pouvoir décider de son staff et d'avoir un œil sur le recrutement. Autres freins possibles à son retour au club : la concurrence.

Car le natif de Nantes jouit d'une bonne cote depuis son passage à L'Etrat et d'autres formations de l'élite pensent à lui, à commencer par Strasbourg en cas de départ de Julien Stephan, qui figure sur la short-list de Lyon en cas de licenciement de Peter Bosz (tout comme Christophe Galtier). Bordeaux, où Batlles a toujours ses attaches, Lille, et Nantes, en cas de départ d'Antoine Kombouaré, sont d'autres pistes possibles pour Batlles, qui ne devrait pas avoir de mal à retrouver un poste ces prochaines semaines.

Pour résumer

Laurent Batlles est tenu en estime par Loïc Perrin, son ancien coéquipier. Les deux hommes ont déjà échangé d'une possible collaboration, préférant tous deux attendre la fin de la saison pour faire le point. Celle-ci approche à grands pas. En L1 ou en L2, Batlles serait intéressé par le poste, mais à certaines conditions...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS
Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.