ASSE : le 11 type des joueurs lancés par Claude PuelLancer le diaporama
ASSE : le 11 type des joueurs lancés par Claude Puel
+12
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
FORMATEUR

ASSE : le 11 type des joueurs lancés par Claude Puel

A Saint-Etienne, Claude Puel tente de mettre en place un projet basé sur la formation et la post-formation. Un projet façonné pour lui dont il s'était éloigné lors de son séjour en Angleterre. Avant les Wesley Fofana, Yvann Maçon, Aimen Moueffek ou Yvan Neyou, le Castrais avait déjà lancé dans le grand bain de nombreuses pépites. Voici le onze type des joueurs qui ont débuté avec Claude Puel.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le mercato des Verts

Yoan Cardinale (OGC Nice, 26 ans)

S'il est aujourd'hui repassé sur le banc à l'OGC Nice, le natif de la Ciotat a vécu sa meilleure période sous la coupe de Claude Puel. Le Castrais l'a lancé dans le grand bain à la place de Mouez Hassen lors de la saison 2015-16. Une année faste pour le Gym.

Mathieu Debuchy (ASSE, 35 ans)

A l'instar de Mathieu Chalmé, lui aussi découvert par Claude Puel, le natif de Fretin doit sa belle carrière internationale (Lille, Newcastle, Arsenal, Bordeaux, ASSE) à la confiance de son actuel coach chez les Verts. Propulsé sur le terrain à seulement 18 ans en janvier 2004.

Adil Rami (Boavista, 34 ans)

Champion du Monde avec les Bleus en 2018, Rami a été ramené de Fréjus au LOSC par Pascal Plancque en 2006. Convaincu par son engagement aux entraînements, Claude Puel lui a donné sa première chance moins d'un an plus tard face à Auxerre. Dans sa biographie, Adil Rami parle du Castrais comme son « père » dans le milieu.

Eric Abidal (retraité, 41 ans)

L'une des plus belles histoires de la post-formation à la Française. Repéré à 21 ans du côté de Lyon-Duchère, lancé par Claude Puel à Monaco en 2000, rappelé par le technicien au LOSC, « Abi » va ensuite vivre une immense carrière entre l'OL (107 apparitions), le FC Barcelone (193 matches) et les Bleus (66 capes).

John Arne Riise (retraité, 40 ans)

Le Norvégien a fait ses débuts au plus haut niveau en même temps que Claude Puel sur le banc de l'AS Monaco en 1999. Arrivé d'un modeste club norvégien (Aalesund), Riise a vécu deux belles années sur le Rocher (63 apparitions, 7 buts). Prémices d'une immense carrière internationale (110 capes) qui l'aura vu passer par Liverpool, l'AS Roma ou encore Fulham (321 matches de Premier League, 99 matches de Serie A notamment).

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Jean II Makoun (libre, 37 ans)

Arrivé directement du Cameroun au centre de formation du LOSC, le milieu de terrain aura accompagné la carrière de Claude Puel durant presque neuf ans. D'abord dans le Nord puis à Lyon à compter de 2008. Une filiation et un respect qui vaudra à Jean II de susciter la colère des Ultras lyonnais malgré des prestations souvent solides dans la Capitale des Gaules...

Maxime Gonalons (Grenade, 31 ans)

Si le Caladois a joué plus de 330 matches avec l'OL entre 2009 et 2017, devenant même capitaine dans son club formateur, il doit énormément à Claude Puel. En 2009, lorsque le Castrais le lance à Lyon, Gonalons sort d'une saison quasiment blanche en réserve. Une année où il a même frôlé l'amputation à cause d'un staphylocoque doré. Puel croyait en lui, autant au milieu qu'en défense centrale...

Yohan Cabaye (libre, 34 ans)

Impartial même s'il tient ses hommes en haute estime, Claude Puel n'a pas souhaité renouveler le contrat de Yohan Cabaye à l'ASSE l'été dernier. Mais si le natif de Tourcoing compte 48 sélections en équipe de France, trois titres de champions, deux Coupes de France et deux Coupes de la Ligue, il doit dire merci à Puel de lui avoir mis le pied à l'étrier à Lille alors qu'il n'avait que 18 ans.

Neal Maupay (Brighton, 24 ans)

S'il peut en vouloir à Claude Puel pour la manière dont son aventure au Gym s'est conclue, le Franco-argentin doit aussi ses débuts précoces à l'audace de son coach, lequel n'avait pas hésité à le lancer en Ligue 1 à seulement 16 ans et 32 jours. Aujourd'hui en Premier League, Maupay s'est forgé un mental de haut niveau et il doit beaucoup à son expérience maladroite sous la coupe de l'actuel coach des Verts.

Alexandre Lacazette (Arsenal, 29 ans)

A Lyon, Claude Puel passait beaucoup de temps à la Plaine des Jeux de Gerland, souvent présent aux matches de la réserve lorsque l'équipe première ne jouait pas. C'est là qu'il a repéré Alexandre Lacazette. Si l'actuel Gunner n'a vraiment explosé qu'avec l'intronisation de Rémi Garde à partir de la saison 2011-12, il doit ses premières apparitions en Ligue 1 à Claude Puel. Des bribes de matches dès 2010 à une époque où l'attaquant guadeloupéen avait encore des tresses sur la tête...

Eden Hazard (Real Madrid, 29 ans)

On attribue souvent la réussite lilloise du Diable rouge à Rudi Garcia. C'est vrai qu'Eden Hazard a vraiment pris une autre envergure chez les Dogues après le départ de Claude Puel et avec le doublé de 2011. Mais, à la décharge de l'entraîneur des Verts, le natif de la Louvière n'avait que 16-17 ans lors de l'ultime saison lilloise de Puel. Ses quatre premières apparitions dans l'élite (33 minutes au total), l'ancien joueur de Chelsea les doit bien au Castrais.

Albums Photos