ASSE : le candidat n°1 au rachat des Verts au centre de tensions entre Caiazzo et Romeyer ?
Bernard CaiazzoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
INTERETS

ASSE : le candidat n°1 au rachat des Verts au centre de tensions entre Caiazzo et Romeyer ?

Selon L'Equipe, Markal, intéressé par le rachat de l'ASSE, ne ferait pas l'unanimité entre les deux présidents stéphanois...

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

Si Jean-Louis Desjoyaux a démenti être intéressé par un rachat de l'ASSE, la société Markal, spécialisée dans les produits bio, frappe bel et bien à la porte. C'est ce que confirme L'Equipe. Et selon le quotidien, Olivier Markarian, le PDG du leader français des céréales, ancien abonné au kop nord, est plus proche de Roland Romeyer que de Bernard Caiazzo.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Le PDG de Markal serait peu apprécié de Caiazzo...

Markarian serait même « l'Arménien qui murmure à l'oreille de Romeyer », et cela « lui a valu d'être missionné par un groupement d'hommes d'affaires de la région, dont certains sont également des partenaires forts de l'ASSE, pour entamer les démarches de rachat du club ». Mais L'Equipe ajoute : « Caïazzo ne l'apprécie plus guère. L'été dernier, Markarian a évité à Romeyer de signer une nouvelle charte commune des actionnaires dans laquelle il renonçait à ses prérogatives dans la gestion opérationnelle du club. Depuis, Caïazzo tiendrait Markarian comme responsable de son "coup d'État" raté. Autant dire qu'il n'a pas l'intention de lui céder ses parts. Or, en vertu du pacte d'associés qui lie Romeyer et Caïazzo depuis 2004, l'un ne peut pas vendre sans l'accord de l'autre ».

… qui aurait la main sur le dossier

Enfin, le quotidien croit savoir la raison pour laquelle l'ASSE n'a pas souhaité communiquer le nom de la banque d'affaires chargée de l'opération, contrairement à il y a trois ans avec la ba que Lazard. «  Aujourd'hui, il semblerait que le mandat de vente a été donné à Nina Monderine-Carneiro, devenue la plus proche collaboratrice de Caïazzo depuis le premier confinement. Ce qui indiquerait que ce dernier a la main sur ce sujet très sensible. »