ASSE : le nouveau système de jeu de Puel fait débat chez les Verts
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DEBAT

ASSE : le nouveau système de jeu de Puel fait débat chez les Verts

« Le 3-5-2 aligné contre Metz (1-0) dimanche dernier vous a-t-il convaincu ? » : c'est la question de notre débat de la semaine à l'ASSE...

Zapping But! Football Club ASSE : l'hommage des Verts à Loïc Perrin
A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Oui, plutôt

« Comment ne pas être convaincu d'un système qui a fonctionné ? Et surtout qui a permis à l'ASSE de renouer avec la victoire, à Geoffroy-Guichard. Ce qui ne lui était plus arrivée depuis le 12 septembre contre Strasbourg (2-0). Une malédiction a donc été brisée, après 9 matches d'affilée sans victoire à domicile. Je pense que cette mise en place tactique a perturbé les plans de jeu élaborés par Frédéric Antonetti, qui s'attendait plutôt à un 4-4-2. Une réussite pour Claude Puel, donc. La charnière centrale formée par Moukoudi, Cissé et Kolo s'est montrée solide. Impériale dans les duels aériens, la défense stéphanoise n'a jamais été prise de vitesse, muselant parfaitement Ambrose, Vagner et le maître à jouer Boulaya. À n'en pas douter, ce système assure davantage d'assise défensive. Après l'ouverture du score, les Stéphanois ont pu fermer la boutique et tenir cette avance jusqu'au bout. Je mets également en avant le milieu de terrain, performant à la récupération et dans l'impact physique. Avec Neyou, Camara et Gourna, il y avait de la densité, et ils ont remporté la bataille du milieu.

Néanmoins, je trouve que le positionnement en piston gauche de Denis Bouanga était contre-productif, compte tenu de ses qualités intrinsèques. Même s'il ne réalise pas une saison flamboyante (3 buts, 3 passes décisives), et qu'il a déjà joué à ce poste la saison passée, le Gabonais doit évoluer sur le front de l'attaque. Monnet-Paquet, lui, n'a pas été plus performant sur son côté droit. Mais j'ai aimé la cohérence dans le pressing et l'équilibre de l'équipe. »

 Yohann GIL

Non, pas vraiment

« L'ASSE a battu Metz donc Claude Puel a réussi son coup en optant pour une défense à cinq, calquée sur celle des Messins. Mais de là à dire que ce système était convaincant... Non, je ne pense pas que ce soit un système adapté à l'ASSE. « Saint-Etienne, qui a marqué un bon coup franc, n'a gagné que 1-0 et ne nous a jamais déstabilisés », a d'ailleurs noté Frédéric Antonetti. A raison. S'ils ont été solides, les Verts ont eu très peu d'occasions. L'avantage du 3-5-2, c'est ce milieu de terrain densifié, avec Gourna en soutien du duo Camara-Neyou. Mais sur la durée, je ne pense pas que l'ASSE ait les joueurs de couloirs pour évoluer en pistons. Monnet-Paquet et Bouanga ont dépanné contre Metz mais le premier est encore loin de son meilleur niveau après ses deux opérations consécutifs des croisés et le second est plus à l'aise dans son rôle d'ailier gauche. Le poste de piston ne correspond pas non plus au profil de Mathieu Debuchy car il est trop exigeant physiquement pour un joueur déjà assez sujet aux blessures, et Miguel Trauco n'y est pas à l'aise non plus, il est bien plus habitué et performant lorsqu'il évolue dans une défense à quatre. Je trouve aussi dommage de ne pas jouer en 4-4-2 quand on dispose d'un attaquant comme Anthony Modeste, sur qui on peut s'appuyer pour jouer un football plus direct, avec un bloc plus haut que ce qu'on a pu voir contre Metz. Ma préférence va donc vers ce système, plus offensif, et qui permettrait à tous les joueurs de jouer à leur poste de prédilection.»

Laurent HESS