ASSE : les mots forts de William Saliba avant ses retrouvailles avec les Verts
William SalibaCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
PAS D'ÉTAT D'ÂME

ASSE : les mots forts de William Saliba avant ses retrouvailles avec les Verts

Le défenseur central de l'OGC Nice William Saliba retrouvera son club formateur, l'ASSE, à 13h pour un match de championnat. Il a évoqué sa situation, lui qui a failli retrouver les Verts deux fois ces derniers mois.

Après avoir regretté de ne pas avoir disputé la finale de la Coupe de France fin juillet, après avoir espéré qu'Arsenal le prêterait à l'ASSE lors du marché estival, William Saliba a filé à Nice cet hiver. Alors qu'il était une nouvelle fois attendu dans le Forez. Cet après-midi, le défenseur central va retrouver son club formateur pour la première fois. Il s'est exprimé ce matin sur ces retrouvailles au micro de Téléfoot.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Pas de sentiment avec l'ASSE"

« Si on m’avait dit, il y a un an, que je jouerai un Nice-Saint-Etienne dans la peau d’un Niçois, franchement, je ne l’aurais pas cru. Je ne pensais vraiment pas que j’allais me retrouver à être transféré pour 30 M€ et à jouer zéro match. Ça m’a fait mal, ça m’a touché. Je pense pas être parti trop tôt. Je me pensais prêt. Ce sont des choses qui arrivent, j’ai confiance en moi. »

« Le meilleur choix, c’était l’OGC Nice. Il y a un bon projet, une bonne équipe, de bons joueurs, ça joue bien au ballon. Je suis encore jeune, j’ai 19 ans, j’ai besoin de jouer. C’est comme ça qu’on corrige les erreurs qu’on peut faire. C'est sûr, il n'y aura pas de place pour les sentiments contre l’ASSE. On est tous les deux mal-classés, on a besoin de points. Mon avenir ? J’ai compris qu’il ne fallait plus se projeter. Je regarde les six prochains mois et on verra après. »

"Pas de sentiment avec l'ASSE"

« Si on m’avait dit, il y a un an, que je jouerai un Nice-Saint-Etienne dans la peau d’un Niçois, franchement, je ne l’aurais pas cru. Je ne pensais vraiment pas que j’allais me retrouver à être transféré pour 30 M€ et à jouer zéro match. Ça m’a fait mal, ça m’a touché. Je pense pas être parti trop tôt. Je me pensais prêt. Ce sont des choses qui arrivent, j’ai confiance en moi. »

« Le meilleur choix, c’était l’OGC Nice. Il y a un bon projet, une bonne équipe, de bons joueurs, ça joue bien au ballon. Je suis encore jeune, j’ai 19 ans, j’ai besoin de jouer. C’est comme ça qu’on corrige les erreurs qu’on peut faire. C'est sûr, il n'y aura pas de place pour les sentiments contre l’ASSE. On est tous les deux mal-classés, on a besoin de points. Mon avenir ? J’ai compris qu’il ne fallait plus se projeter. Je regarde les six prochains mois et on verra après. »