Yvann Maçon et Denis Bouanga
Yvann Maçon et Denis BouangaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
BILAN

ASSE : les Tops-Flops du mois de septembre

Avec trois victoires pour débuter le championnat, l'ASSE a réalisé un mois de septembre encourageant même si elle l'a moins bien fini et qu'elle a connu quelques contrariétés... Voici nos tops et nos flops de ce premier mois de compétition.

Les TOPS

La victoire à Marseille

Après avoir battu Lorient (2-0) et Strasbourg (2-0) à Geoffroy-Guichard, l'ASSE a poursuivi son sans faute en allant s'imposer à Marseille (2-0) pour la première fois depuis 41 ans, grâce à des buts de Romain Hamouma et Denis Bouanga. Un succès remporté avec la manière, les Verts déployant au Vélodrome un jeu très séduisant, plein de fougue, d'allant et de solidarité.

Les recrues de Puel

En septembre, l'ASSE a été tirée par le haut par les premières recrues de l'ère Claude Puel. Dans la foulée de son entrée en finale de Coupe de France face au PSG (0-1), en juillet, Yvan Neyou a enchaîné les bons matches au milieu. Yvann Maçon, lui, a été épatant au poste de latéral gauche, inscrivant notamment un joli but à Nantes (2-2), où Adil Aouchiche a lui aussi ouvert son compteur.

Romain Hamouma

En jambes lors de la préparation estivale, Romain Hamouma a confirmé ses bonnes dispositions en inscrivant un doublé contre Lorient puis un 3e but en trois matches lors de la victoire à Marseille. A un an du terme de son contrat, il ne s'y prendrait pas autrement pour avoir un nouveau bail !

Arnaud Nordin

Le petit ailier a délivré 3 passes décisives en septembre, enchaînant les titularisations. Aurait-il franchi un cap, niveau efficacité ?

Jessy Moulin

Confirmé en tant que gardien n°1, au détriment de Stéphane Ruffier, Jessy Moulin a parfaitement justifié la confiance de Claude Puel. Sa longue relance à la main pour Arnaud Nordin contre Lorient est à l'orifine du premier but de la saison. Et derrière, il a été décisif contre Strasbourg et à Marseille.

Le dégraissage

Avec une masse salariale très élevée, il était impératif pour l'ASSE de dégonfler le mammouth cet été et le club forézien a plutôt bien réussi son opération dégraissage, conclue en septembre par les départ de Yann M'Vila et Loïs Diony, et les prêts de plusieurs joueurs n'entrant pas dans les plans de Puel (Katranis, Diousse, Palencia).

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE
Podcast Men's Up Life
 

LES FLOPS

La fin de match à Nantes

En manant 2-0 à Nantes, l'ASSE était en passe d'enchaîner une 4e victoire consécutive. Mais trois jours après son succès à Marseille, elle a fini par se faire rejoindre (2-2), passant même tout près de la correctionnelle.

La défaite contre Rennes

Pour son premier gros rendez-vous de la saison dans le Chaudron, l'ASSE est tombée sur un os contre Rennes (0-3). Une première défaite logique. « Une leçon d'efficacité », selon Puel. Mais il n'y aura vraiment pas eu photo entre les Verts et les Bretons, taillés pour la Ligue des champions, qu'ils découvriront cette saison.

 

Les blessures

C'est une fâcheuse habitude : l'ASSE empile les blessés depuis quelques saisons. Après avoir perdu Gabriel Silva en juillet, Mathieu Debuchy et Charles Abi se sont blessés à Marseille. Yvan Neyou, lui, s'est blessé à l'épaule à Nantes.

L'affaire Fofana

A la veille d'un déplacement à Marseille, Wesley Fofana est venu jeter un froid en clamant haut et fort, dans une interview à L'Equipe, son envie de quitter l'ASSE pour rejoindre Leicester. Un bras de fer que le jeune défenseur, qui n'évoluait qu'en réserve il y a tout juste un an, avant l'arrivée de Claude Puel en lieu et place de Ghioslain Printant, a fini par remporter malgré la volonté du Castrais de le conserver.

Pour résumer

L'ASSE aura vécu un premier mois de compétition assez contrasté...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.