ASSE : les Verts vont jouer gros à Nîmes... les enjeux du match
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
AVANT-MATCH

ASSE : les Verts vont jouer gros à Nîmes... les enjeux du match

Etrillée par Monaco (0-4) avant la trêve internationale, l'ASSE se déplace à Nîmes dimanche où un match très important l'attend dans la course au maintien face à l'actuel barragiste.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Denis Bouanga

Il y avait deux matches très importants à négocier pour l'ASSE en quelques semaines, chez deux concurrents directs pour le maintien. Le premier, les Verts l'ont perdu à Lorient (1-2) après avoir mené au score, alors qu'une victoire au Moustoir leur aurait permis de reléguer les Merlus à 10 points. Et le second aura lieu ce dimanche aux Costières. Entre temps, l'ASSE s'est imposée à Angers (1-0) mais elle s'est inclinée deux fois à domicile, face à Lens (2-3) et à Monaco (0-4).

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Une cohésion à retrouver

Deux revers qui ont confirmé ses grosses difficultés à Geoffroy-Guichard où elle n'a remporté qu'un seul de ses 13 derniers matches, contre Metz (1-0). Face à Monaco, l'équipe de Claude Puel a reçu une vraie leçon de foot, dominée dans tous les compartiments du jeu, incapable d'inquiéter une seule fois Benjamin Lecomte, le portier monégasque. Une vraie faillite collective, juste avant la trêve internationale... « On n'a pas été bons techniquement et tactiquement », a déploré Mathieu Debuchy, le capitaine stéphanois, peu à l'aise en piston droit dans le 3-5-2 mis en place par Puel, qui a encore une fois revu ses plans à la mi-temps, à 1-0 pour Monaco, en changeant de dispositif pour revenir à une défense à 4. Sans réussite. Ce flou tactique agace dans le vestiaire où des tensions sont apparues, le nombre de mécontents allant croissant. Il faudra pourtant une équipe unie et soudée, sur le terrain, pour aller chercher le maintien...

Boudebouz blessé, Hamouma de retour

Un maintien loin d'être acquis à deux mois de la fin du championnat puisque l'ASSE, 16e, ne compte que 5 points d'avance sur le 19e, Nantes, et 4 sur le 18e, Nîmes. Son rendez-vous aux Costières est forcément un tournant. Il s'agira évidemment d'éviter que les Crocos reviennent à 1 point, eux qui ont fait le plein de confiance avant la trêve en créant l'exploit à Lille (2-1). A l'exception de Ryad Boudebouz (cheville), Puel pourra compter sur un effectif au complet, à priori, avec le retour de ses Covidés (Moulin, Aouchiche, Nordin, tous trois absents contre Monaco) et celui, très attendu, de Romain Hamouma. L'attaquant a réintégré l'entraînement collectif en fin de semaine dernière après six semaines d'absence. Il ne sera pas de trop pour aider l'ASSE à ramener un résultat de Nîmes, où elle s'était imposée deux fois l'an dernier, en championnat d'abord (1-0) grâce à un but de Debuchy et à un Moulin héroïque dans ses cages, puis en Coupe de la Ligue (2-1) grâce à deux joueurs aujourd'hui portés disparus, les jeunes Edmilson Correia et Bilal Benkhedim. Tout un peuple espère donc qu'un célèbre adage se vérifiera dimanche, en fin d'après-midi. Ce qui permettrait de s'éviter quelques sueurs froides et de calmer un peu certains esprits...