Eliaquim Mangala
Eliaquim MangalaCredit Photo - Icon Sport
par Fabien Chorlet
DÉCLARATIONS

ASSE : Mangala raconte les coulisses de son arrivée et dévoile son rôle auprès des jeunes

Eliaquim Mangala s'est livré sur ses premiers mois à l'AS Saint-Etienne.

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : Peut-on espérer voir les cadres rester ?

Libre de tout contrat après son départ de Valence l'été dernier, Eliaquim Mangala a rejoint cet hiver l'ASSE où il s'est engagé jusqu'à la fin de la saison. Dans une interview accordée à 20 Minutes, le défenseur central français est revenu sur son arrivée dans le Forez. 

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L’AS SAINT-ETIENNE

"Dès que je suis arrivé, j’ai senti que j’étais au bon endroit"

"Je crois beaucoup au destin et si c’est arrivé sur ce timing, c’est que la vie l’a ainsi voulu. Je suis aujourd’hui dans un club historique, avec un très beau challenge. Ce serait triste pour le patrimoine français de voir Saint-Etienne redescendre. Quand Loïc Perrin m’a appelé pour m’expliquer la mission, ça m’a tout de suite branché. Et dès que je suis arrivé, j’ai senti que j’étais au bon endroit. Je n’étais pas passé par le championnat de France donc je n’avais pas cette visibilité auprès du public français. Ma destinée s’est faite comme ça, je ne suis pas du tout déçu. L’important, c’est que moi, je connais ma valeur. Aujourd’hui, je suis en France et des gens me découvrent peut-être dans cette aventure avec l’ASSE. Ma carrière n’est pas terminée", a confié Eliaquim Mangala avant d'en dire plus sur son rôle auprès des jeunes de l'ASSE. 

"Certains jeunes partenaires stéphanois ont pu me poser des questions sur mon parcours. Mais aujourd’hui, les jeunes ont parfois la sensation qu’ils sont déjà arrivés, qu’ils ont déjà tout appris, car les médias et les réseaux sociaux les starifient rapidement, en un bon geste ou trois bons matchs. Le métier de footballeur est bien plus difficile que ça. Et lorsqu’ils sont un peu moins bien, on ne les calcule plus et on passe rapidement à un autre joueur, ce qu’ils ne comprennent pas. Ce n’est pas leur faute, la société est ainsi. De même, on est peut-être cinq joueurs de plus de 30 ans dans ce vestiaire aujourd’hui. Quand j’ai commencé le football professionnel, c’était l’inverse, on était peut-être quatre joueurs de moins de 23 ans dans mon équipe."

Pour résumer

Dans une interview accordée à 20 Minutes, Eliaquim Mangala est revenu sur son arrivée à l'AS Saint-Etienne avant d'en dire plus sur son rôle auprès des jeunes du club stéphanois.

Fabien Chorlet
Rédacteur
Fabien Chorlet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.