Geoffroy-Guichard
Geoffroy-GuichardCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INTERVIEW

ASSE : Markarian en dit plus son projet et allume l’entourage de Caiazzo

Candidat à la reprise de l’ASSE, l’homme d’affaires Olivier Markarian, sponsor des Verts depuis de nombreuses années, a accordé une longue interview à L’Equipe dans laquelle il a évoqué son projet mais aussi les obstacles à ce dernier.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur Denis Bouanga

On l'attendait depuis longtemps, elle arrive demain dans L'Equipe : sponsor de l'ASSE et candidat à son rachat, Olivier Markarian a accordé une longue interview pour en dire plus sur son projet, qui a été retoqué par Roland Romeyer et Bernard Caiazzo. Principalement parce que ce dernier ne l'apprécie guère alors que Romeyer, oui. On comprend d'ailleurs à travers ces propos que l'entourage de Caiazzo est un obstacle à sa prise de contrôle du club…

« Bernard Caiazzo et Roland Romeyer, pour qui j’ai un immense respect au regard de tout ce qu’ils ont réalisé depuis 17 ans, sont libres de refuser mon offre. C’est leur club et leur choix. Mais ils sont conscients qu’il est temps pour eux de passer la main, en bonne intelligence et en respectant leur processus de vente. »

"Je n’ai pas leçon à recevoir"

« L’argent vient de Stéphanois, comme moi, mais aussi de Canadiens et de Suisses. On s’est associés avec Fuchs, une société du Luxembourg, qui est loin d’être un « Mickey » de la finance. Fuchs sert de véhicule financier et d’interlocuteur à KPMG. On peut injecter de suite entre 40 et 50 M€ dans la trésorerie afin de permettre au club de régler la problématique de la CAN lors du mercato d’hiver et du maintien. »

« Ce que je n’ai pas apprécié, c’est que des personnes, qui n’ont pas mis d’argent ni rien apporté au club, essaient de nous discréditer. Plutôt que de quémander un badge bord de pelouse lors de la venue du PSG, ces « y’a qu’à, faut qu’on » feraient mieux de faire leur autocritique. Je n’ai pas leçon à recevoir quant à mon implication financière dans le club, ni sur ma probité. Si je vise l’entourage de Caiazzo ? Roland (Romeyer) a eu plus d’ouverture et de sympathie pour moi car je suis partenaire et sponsor du club depuis 18 ans. »

Markarian dévoile son projet pour l'ASSE

Intéressé par le rachat de l'ASSE, Olivier Markarian a vu son projet ne pas être retenu par Roland Romeyer et Bernard Caiazzo. Il n'a pas perdu espoir mais confirme dans une interview à L'Equipe que la garde rapprochée de Caiazzo est un obstacle.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet