ASSE : Mercato, Retsos, Ben Arfa...Puel avait des choses à dire
Credit Photo - ICON SPORT
par Benjamin Danet
Conférence de Presse

ASSE : Mercato, Retsos, Ben Arfa...Puel avait des choses à dire

Avant le déplacement à Bordeaux, demain mercredi, Claude Puel, l'entraîneur de l'ASSE était face aux médias. Voici ce qu'il faut en retenir.

Le temps presse et il le sait. Alors que l'ASSE n'a plus gagné le moindre match depuis le mois de septembre (au stade Vélodrome de Marseille), Claude Puel, l'entraîneur des Verts, voit les critiques affluer à son sujet. Et ce n'est pas un déplacement compliqué, à Bordeaux demain, qui laisse entrevoir le chemin du succès. Reste toutefois une évidence : Puel est combattif. Comme il l'a encore prouvé à l'instant en conférence de presse. Des propos retranscrits par nos confrères du Progrès.

"On va avoir trois matches rapprochés. Le groupe est prêt pour ce sprint. C’est bien de pouvoir enchaîner, d’être sur le front et en ordre de bataille jusqu’à Noël. On aurait dû gagner nos deux derniers matches compte tenu de notre production. Il faut valider ça. On a mis le bleu de chauffe et on espère maintenant décrocher la victoire. Le championnat ne s’arrête pas à la trêve, enfin j’espère. On bataille, on s’accroche et on essaye de donner le meilleur. Un turnover dans le groupe ? Je ne sais pas. Il y a aussi ce que je ressens dans le groupe. Certains peuvent enchaîner, mais il peut aussi y avoir de la fatigue. Rien n’est arrêté, je vais voir à l’entraînement."

Puel en a profité, également, pour évoquer, et vite, la rumeur d'une fin de prêt au sujet du défenseur central, Retsos. Apportant une réponse on ne peut plus claire. "Silva et Retsos ne seront pas disponibles. Une fin de prêt pour Retsos ? Je ne vais pas commenter des inepties qui viennent de l’étranger. Il est très professionnel, c’est un bon gars. On essaye juste de le soigner pour qu’il puisse revenir. Il a une inflammation, ce qui est embêtant. On n'a pas de date de reprise. Mais oui, il nous manque. C'est ce qu'il fera sur le terrain qui déterminera son retour. "

Place, enfin, à l'adversaire de demain, les Girondins. "Bordeaux prend très peu de but à domicile. C’est une équipe très comptact. Elle profite d’Hatem (Ben Arfa) qui a est capable de se faire oublier pour enchaîner des raids percutants. Ce sera un match très difficile."