ASSE : Neyou, pourquoi ça sent vraiment le gros coup !
Yvan Neyou contre Lorient Credit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
IL SORT DE NULLE PART!

ASSE : Neyou, pourquoi ça sent vraiment le gros coup !

Dans la lignée de son entrée en jeu au Stade de France face au PSG (0-1), Yvan Neyou a encore séduit contre Lorient (2-0). Le Camerounais a tout de la bonne trouvaille.

Quand Yvan Neyou est arrivé à l'ASSE, les supporters stéphanois s'étaient montrés très sceptiques. Le CV du milieu de terrain n'inspirait pas vraiment confiance avec des passages par le centre de formation d'Auxerre, Sedan, Laval en National et en L2, et Braga, où il n'avait joué qu'avec la réserve du club portugais. Claude Puel s'était vu égratigné par certaines critiques pour cette recrue « low cost » conseillé par son gendre, agent de joueurs. Mais Neyou (23 ans) a vite réglé le problème. Dès ses premières apparitions en amical, le milieu de terrain a fait belle impression. Et lors de la finale de Coupe de France contre Paris (0-1), il a carrément crevé l'écran. Une prestation impressionnante, stats à l'appui : 27 passes réussies, 4 dribbles, une frappe cadrée, une interception, 2 tacles réussis. Pour gagner sa place, le joueur ne s'y serait pas pris autrement... « J'étais content de mon entrée en jeu, mais ce n'est qu'un match, même si c'était une finale. En plus, on a perdu. Et ce n'était que 45 minutes... Pour moi, cette finale n'a rien changé. Ce n'est pas parce que j'ai fait une bonne mi-temps qu'on me doit des choses. Je n'ai encore rien fait », confiait-il dans nos colonnes après ce baptême du feu remarqué.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Puel : « Sous pression, il est très dynamique »

Ses débuts demandaient confirmation et contre Lorient (2-0), pour son premier match officiel à Geoffroy-Guichard, le Camerounais a à nouveau séduit. Titulaire aux côtés de Mahdi Camara et Adil Aouchiche, Neyou a gratté des ballons. Surtout, il a encore montré une facilité technique parfois bluffante, avec des dribbles, des accélérations, des transversales. Seul bémol : un excès d'engagement qui a failli lui coûter un carton rouge, et qui semble avoir incité Puel à le sortir, peu après l'heure de jeu. Avant de mettre en avant sa performance, devant les médias. "Sous pression, il est très dynamique. Il rend les ballons propres car il a cette faculté à prendre l’info, à être très habile techniquement. Il faut qu’il apprenne à gérer. De temps en temps, il s’embarque dans des dribbles qu’il réussit mais qui peuvent aussi parfois s’avérer un peu dangereux. Il a besoin de prendre du rythme, de faire physiquement des matchs pleins et d’être lucide dans la première relance." Neyou, plus en retrait face au RC Strasbourg samedi (2-0), se sait désormais attendu au tournant. 

Guillou : « Il a besoin d'épurer son jeu »

Dans sa chronique au Progrès, l'ancien Vert Patrick Guillou s'est lui aussi montré élogieux, tout en cernant les axes de progression de la trouvaille stéphanoise. "Il est capable de casser des lignes balle au pied et de créer des déséquilibres. Il est très intéressant dans son premier contrôle vers l’avant.  Il a une certaine tendance à la facilité. Il faut également compter sur Claude Puel pour l’étoffer physiquement et athlétiquement. Mais il a besoin d’épurer son jeu et de se bonifier dans ses choix ». Le choix des Verts d'avoir misé sur le joueur, lui, ne souffre plus d'aucune discussion. Même si tout ça demande encore confirmation, forcément, le talent du Camerounais est tellement évident qu'il pourrait bien faire partie des révélations de la saison de L1. Et vite intégrer les Lions Indomptables, qui viennent de le convier, comme Harold Moukoudi, à un stage aux Pays-Bas, lors de leur prochain rassemblement début octobre... A suivre...

Guillou : « Il a besoin d'épurer son jeu »

Dans sa chronique au Progrès, l'ancien Vert Patrick Guillou s'est lui aussi montré élogieux, tout en cernant les axes de progression de la trouvaille stéphanoise. "Il est capable de casser des lignes balle au pied et de créer des déséquilibres. Il est très intéressant dans son premier contrôle vers l’avant.  Il a une certaine tendance à la facilité. Il faut également compter sur Claude Puel pour l’étoffer physiquement et athlétiquement. Mais il a besoin d’épurer son jeu et de se bonifier dans ses choix ». Le choix des Verts d'avoir misé sur le joueur, lui, ne souffre plus d'aucune discussion. Même si tout ça demande encore confirmation, forcément, le talent du Camerounais est tellement évident qu'il pourrait bien faire partie des révélations de la saison de L1. Et vite intégrer les Lions Indomptables... A suivre...