ASSE – Nîmes (2-2) : égalisation, arbitrage... Puel s'agace du scénario et laisse peu d'espoir pour Khazri
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Julien Pédebos
CONF' DE PRESSE

ASSE – Nîmes (2-2) : égalisation, arbitrage... Puel s'agace du scénario et laisse peu d'espoir pour Khazri

Claude Puel, l'entraîneur de l'ASSE, s'est confié devant la presse suite au résultat nul ce dimanche à domicile contre Nîmes (2-2).

C'est un dimanche frustrant que l'ASSE a vécu face à Nîmes. Contre une équipe qui semblait à leur portée, les Verts ont perdu deux points. Dans des propos relayés par France Bleu, Claude Puel n'a pas caché sa déception. « C’est une mauvaise opération. On fait une très bonne entame et on laisse revenir cette équipe dans le match. On n’a pas su faire attention et faire front ».

Le coach stéphanois a notamment pointé du doigt un travers qui coûte cher au moment de l'addition. Selon lui, le but du 1-1 est un tournant évitable. « Ce qui m'embête le plus c'est l'égalisation, nous n'avons pas le droit de concéder un but après avoir ouvert la marque en sachant qu'on peut tuer le match. C'était la même chose à Bordeaux on où pouvait prendre un ascendant sur l'adversaire. »

VOIR AUSSI : TOUTE L’ACTUALITÉ DE L'ASSE

Khazri devrait louper Monaco

Autre motif d'agacement, le penalty concédé par Harold Moukoudi qui semble effectivement contestable. Le coach des Verts, sans que ce soit une excuse pour autant, n'a pas compris la décision arbitrale. « J’ai pas vu les images mais de mon banc je n’ai pas compris le penalty contre Harold (Moukoudi) mais je ne veux pas qu’on se réfugie derrière l’arbitrage », estime Puel.

Enfin, le coach stéphanois s'est montré pessimiste concernant Wahbi Khazri. Pour le coach des Verts, il y a peu de chances que son attaquant, touché aux adducteurs, dispute le dernier match de 2020. « Wahbi Khazri sera probablement absent à Monaco », a estimé Puel.