ASSE : nouvelles inquiétantes sur Norodom Ravichak, un invité surprise à la data room
Geoffroy-GuichardCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
VENTE

ASSE : nouvelles inquiétantes sur Norodom Ravichak, un invité surprise à la data room

Le projet de reprise de l'ASSE porté par le prince cambodgien Norodom Ravichak a du plomb dans l'aile, la société chargée de la vente, KPMG, continuant de le scruter sans obtenir les réponses souhaitées. Et pendant ce temps, un autre candidat a eu accès la fameuse data room.

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

Il y a deux jours, L'Equipe écrivait que KPMG s'apprêtait à donner l'accès de la data room de l'ASSE à Olivier Markarian et Norodom Ravichak. Si cela s'est effectivement produit pour le premier, le second est toujours en salle d'attente. Et pour cause : « KPMG continue à éplucher les pièces fournies par le prince et attend davantage de garanties de sa part, peut-on lire dans le quotidien. S’il ne les obtient pas, ce projet asiatique qui fait tant rêver les supporters des Verts sera définitivement recalé. Et enterré. »

En revanche, le fonds américain Terrapin Partners a bien fait son entrée dans la data room. L'Equipe assure que les candidats à la reprise vont désormais passer entre un et deux mois à analyser tous les documents en leur possession afin de peaufiner leur projet. Après quoi, ils soumettront une offre définitive, qui sera à son tour étudiée et acceptée ou repoussée. Pas sûr, donc, que la vente de l'ASSE soit finalisée d'ici la fin de l'année comme le souhaite Roland Romeyer…

Toujours pas de data room pour Ravichak

Deux prétendants à la reprise de l'ASSE ont eu accès à la data room, Olivier Markarian et le fonds américain Terrapin Partners. Norodom Ravichak, lui, est toujours bloqué, faute d'avoir apporté suffisamment de garanties sur son projet.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet