ASSE, OM : un acteur majeur d'un des plus grands chocs entre les deux clubs est mort
Action du dernier OM-ASSECredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
SOUVENIRS

ASSE, OM : un acteur majeur d'un des plus grands chocs entre les deux clubs est mort

Ancien arbitre international, Roger Machin est décédé à l'âge de 94 ans. Il avait officié lors d'un OM-ASSE (2-3) de légende en août 1969, avec envahissement de terrain, agression sur sa personne… et création de But!.

La triste nouvelle n'est connue qu'aujourd'hui mais les faits se sont produits dimanche dernier : l'ancien arbitre international Roger Machin est décédé à l'âge de 94 ans. L'Equipe, qui a dévoilé l'information ce soir, rappelle que le sifflet international avait notamment officié lors de la Coupe du monde 1970, au cours de laquelle le roi Pelé lui avait offert un maillot, ou lors du match aller de la Coupe Intercontinentale 1969 entre l'AC Milan et l'Estudiantes La Plata (3-0). De hauts faits d'arme, bien sûr, mais le nom de Roger Machin demeure surtout lié à un OM-ASSE de légende.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Un épisode qui avait conduit à la création de But!

Cela s'est produit le 27 août 1969 au stade Vélodrome. La foule des grands soirs (44.813 spectateurs) avait pris place dans l'enceinte du boulevard Michelet pour assister au choc entre des Verts champions de France depuis 1967 - et qui allaient remporter un quatrième titre consécutif cette saison-là - et des Marseillais très ambitieux emmenés par leur volcanique président Marcel Leclerc. Il y avait tellement de monde que des supporters étaient assis tout autour du terrain. Cela allait avoir son importance…

L'OM ouvrit la marque par Charly Loubet à la 20e minute dans le délire que l'on imagine. Mais les Verts climatisèrent le Vélodrome en deux minutes par Salif Keita et Jean-Michel Larqué (38e et 40e). A la 48e, Loubert égalisa mais à peine le temps de ramener l'ordre autour du terrain que Keita marqua un troisième but pour l'ASSE (50e). Et puis, à la 75e, Jean Djorkaeff égalisa une nouvelle fois pour l'OM. Du moins les 44.813 supporters le pensèrent-ils. Mais Roger Machin annula cette réalisation pour un hors-jeu de Joseph Bonnel. La foule, d'abord en délire, devint colère. Elle envahit le terrain et tenta d'agresser l'arbitre. La rencontre fut interrompue à la 75e minute, la police ne parvenant pas à ramener l'ordre et le score final entériné.

Mais Marcel Leclerc n'en resta pas là. Furieux que les revues nationales comme L'Equipe et France Football condamnent les débordements du public marseillais sans donner plus d'importance au fait de jeu ayant conduit à cela, il décida de créer son propre magazine, le journal But!, ancêtre de ce site. La première Une fut consacrée à ce match, tentant de démontrer que Bonnel n'était pas hors-jeu. Des photos prises sur un écran de télévision diffusant le match (en noir et blanc !) furent imprimées. On n'y voit rien et bien malin qui peut reconnaître le milieu offensif marseillais. Ce fut en tout cas l'un des plus grands OM-ASSE de l'histoire et Roger Machin en avait été l'un des acteurs majeurs…