ASSE : Perrin dévoile un atout bien caché pour le maintien et son ambition ultime chez les Verts
Loïc Perrin (ex ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CARACTÈRE

ASSE : Perrin dévoile un atout bien caché pour le maintien et son ambition ultime chez les Verts

Loïc Perrin (35 ans), revenu dans un nouveau poste d’encadrant à l’ASSE la semaine dernière, n’est pas trop inquiet pour le maintien des Verts et sait déjà où il veut aller à titre personnel.

Zapping But! Football Club ASSE : le debrief du match face au Paris SG

La nouvelle a enchanté tous les supporters de l’ASSE : Loïc Perrin est de retour ! L’ancien capitaine des Verts, après avoir tenté avec réussite un rôle de consultant, a fait son come back à l’Étrat la semaine dernière dans un poste qui reste encore assez flou pour le grand public. L’intéressé en a dit un peu plus sur ses toutes nouvelles attributions. 

« Pour commencer, ma mission sera plutôt avec le centre de formation. J’ai déjà fait une intervention auprès des jeunes pros. Ce sera une mission assez générale pour apporter mon vécu, mon expérience, a-t-il détaillé dans Le Progrès. Et aussi j’espère un peu mon expertise à différents niveaux, dans différents services. Ça peut être le marketing ou la communication. Je mets un pied dans le club. Là où je peux être opérationnel tout de suite, c’est pour faire le lien avec les partenaires. Même si certains points me dépassent encore, sur d’autres, je pense que je peux être utile. Je ne viens pas à L’Étrat pour me promener.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Perrin veut prendre exemple sur Rocheteau

Ce même Perrin ne compte pas s’arrêter en si bon chemin et souhaite déjà calquer sa trajectoire sur celle d’un certain Dominique Rocheteau. « J’aimerais bien passer le DU de manager général à Limoges. Si mon dossier est retenu, je commencerai fin septembre. J'ai vu Dominique Rocheteau après la finale de la Coupe de France, a-t-il rappelé. On a passé du temps ensemble chez lui, en famille. Lui, a d’abord été conseille. Après, il est passé coordinateur sportif puis directeur sportif. C’est une belle trajectoire qui pourrait bien sûr m'inspirer même si aujourd’hui on n’en est pas là. Mes missions n'auront pas tout de suite de lien avec la direction sportive. Il n’y a pas énormément de postes dans un club. Il faut être là au bon moment. »

 

« Quand cette équipe est dos au mur, elle arrive toujours à gagner »

En guise de dessert, l’ancien stoppeur de l’ASSE s’est exprimé sur al situation sportive actuelle des Verts et semble confiant pour le maintien grâce à une qualité rare déjà éprouvée cette saison : leur force de réaction. « Même si les résultats sont moyens, je trouve qu’il y a eu des performances plutôt bonnes. Le problème c’est la régularité. Heureusement, on a une équipe qui réagit tout le temps, a-t-il analysé. Quand elle est dos au mur, comme après Lorient, elle arrive toujours à gagner. Ça a été le cas à Rennes, à Angers… C’était des matchs couperets. Cela montre qu’elle a du caractère. »