ASSE : Pierre Ménès ajoute un problème plus grave que le dossier Ruffier - Moulin
Jessy Moulin (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
INQUIÉTUDE

ASSE : Pierre Ménès ajoute un problème plus grave que le dossier Ruffier - Moulin

Si Pierre Ménès ne peut s’empêcher de résumer l’échec de la méthode Puel à l’ASSE au débat Ruffier-Moulin, il a tenté de trouver de nouveaux contre-arguments.

La longue descente aux enfers se poursuit pour l’ASSE. Les Verts, humiliés à Brest samedi (1-4), restent désormais sur 7 défaites consécutives avant de recevoir l’équipe en forme du moment dimanche à Geoffroy-Guichard, le LOSC. Autant dire que la sonnette d’alarme est plus tirée que jamais à Saint-Étienne. Pierre Ménès n’a pas été le dernier à le faire et met en garde depuis plusieurs semaines sur le cauchemar qui attend les hommes de Claude Puel s’ils continuent à déjouer de la sorte. Là, le consultant de Canal+ s’est fait un plaisir de taper sur les Verts.

« Le fantôme de Saint-Etienne s’est fait exploser à Brest, a-t-il analysé sur son blog. Les Bretons sont en revanche assez justes physiquement et ils ont souffert à partir de l’heure de jeu. Mais ils avaient largement fait la différence lors d’une première période plus que maîtrisée face à une équipe stéphanoise cataclysmique dans toutes les zones de jeu. On va bien sûr insister sur la défense après ces quatre buts encaissés mais la vérité, c’est que les Verts sont lamentables à peu près partout. »

Voir AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE l'ASSE

Ménès craint la relégation pour l'ASSE

Ce même Ménès a encore parlé du débat Ruffier-Moulin et a listé l'autre problème qui plombe le projet Puel : le jeunisme exacerbé. « La méthode Puel touche ses limites avec cette 7e défaite consécutive. C’est bien joli d’avoir tenté le « pari jeunes », mais ce sera encore mieux si le club arrive à se maintenir en Ligue 1, a-t-il ajouté. Quand on se souvient de la première décision forte de Puel - envoyer Ruffier à la cave - et qu’on voit aujourd’hui le niveau de Moulin, qui n’a jamais été titulaire, a 35 ans et qui en plus se retrouve propulsé capitaine, on se dit que quelque chose ne va pas. Comme je l’ai dit au CFC samedi, Ruffier a un Moulin dans chaque orteil. Mais bon, j’imagine que cela ne suffira pas pour qu’on le revoit. Et la très pénible série de Sainté risque de durer… »

Pour résumer

Pierre Ménès n'est pas vraiment rassuré quant à la faculté de l'ASSE à se maintenir en Ligue 1 en fin de saison.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert