Pierre Ménès
Pierre MénèsCredit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
PARTI

ASSE : Pierre Ménès fait une annonce radicale sur la vente du club

Avant même la dernière rumeur au sujet d’une offre de rachat de l’ASSE, Pierre Ménès avait donné son avis sur un dossier auquel il ne croit absolument pas depuis des semaines.

Zapping But! Football Club ASSE : les 10 plus grosses ventes de l'histoire

L’annonce a fait l’effet d’une bombe lundi : Bernard Caïazzo et Roland Romeyer auraient un nouveau candidat pour le rachat de l’ASSE. L’offre émanerait cette fois-ci de David Blitzer, un homme d’affaires américain dont la fortune est estimée à près de 4,78 milliards d’euros.

Actionnaire de franchises en NBA (Philadelphie 76ers), NHL (New Jersey Devils) et baseball (New York Yankees), le businessman est également copropriétaire de Crystal Palace, du FC Augsbourg, de l’AD Alcorcon (D2 espagnole) et de Waasland-Beveren (D2 belge). Le 6 janvier, il a aussi investi dans le Real Salt Lake City (MLS) et, le 27 février, dans le capital d’ADO Den Haag (D2 néerlandaise).

En pleine course au maintien, cette offre surprenante n’a cependant pas été confirmée par le club forézien et aurait même surpris en interne. Avant même l’irruption de la rumeur, Pierre Ménès avait un avis bien tranché sur le sujet. « On se rend compte qu’aujourd’hui il n’y a rien, et que c’est un gros foutage de gueule, a-t-il affirmé lundi dans Pierrot le Foot. À part dénigrer des acheteurs potentiels, rien n’a été fait de cohérent et de correct. La sanction sportive est donc une sanction de club catastrophique. »

Pour résumer

Avant même la dernière rumeur au sujet d’une offre de rachat de l’ASSE, celle du milliardaire Blitzer, Pierre Ménès avait donné son avis sur un dossier auquel il ne croit absolument pas depuis des semaines. Faut-il le suivre ?

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.