Wahbi Khazri (ASSE)
Wahbi Khazri (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
CONFÉRENCE DE PRESSE

ASSE : promu par Sablé, Khazri fait passer des messages forts à Puel et aux Verts

Wahbi Khazri a pris la parole en conférence de presse juste après Julien Sablé, qui vient de le promouvoir capitaine de l'ASSE à deux jours du périlleux déplacement à Reims (21h).

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur la gestion de l'espoir Bilal Benkhedim

Son nouveau statut de capitaine

« Julien m’a convoqué et m’a fait comprendre qu’il voulait que je sois capitaine. J’en ai parlé avec Mahdi parce que je l’apprécie. Tout va bien avec lui et je pense que ça va lui enlever un poids. Quand on me donne de la responsabilité, cela me galvanise. Capitaine, je l'ai été Rennes quand Benjamin André n'était pas là, je l'ai été aussi à la coupe du monde 2018. Avoir le brassard ne va rien changer à ma nature. Ce que je veux c'est fédérer un groupe. On gagne à 27, pas à 4 ou 5. »

Une nouvelle saison commence

« Si on est solide défensivement avec un bon bloc, déjà, on sera sur le bon chemin. On s'est dit les choses entre nous aussi. On est là pour une mission : sauver le club. Cela va passer par le respect des consignes. Le but, c'est aussi que les jeunes joueurs aient moins de pression pour jouer libérés. C'est à nous, plus anciens, de prendre les ondes plus négatives. On s'est mis d'accord pour partir sur un nouveau projet. Une nouvelle saison commence. Moi, je reviens de loin par rapport à deux ans. Chacun, on va devoir élever notre niveau. On en a pris cinq à la maison, on doit faire un résultat à Reims. Les erreurs techniques, cela peut arriver, mais les manques d'agressivité et de concentration, c'est embêtant. Une fois que l'on a corrigé cela, on sera mieux. »

Son message à Puel

« On ne peut pas virer 25 joueurs donc on vire l'entraîneur. C'est le lot de tous les clubs dans cette situation. Depuis le début, c'est nous qui sommes sur le terrain. Chacun a ses responsabilités et sa part de faute. Le coach en a parce que c'est lui qui fait l'équipe, mais nous aussi on n'a pas tout bien fait. Si on sort rapidement, cela voudra dire que le changement de coach a eu un impact. Contre Rennes, on a pris des buts à la limite du ridicule. Il y a plein de petits détails qui nous coûtent beaucoup. »

L’arrivée de Sablé en n°1

« Ceux qui jouaient pas ou peu sont satisfaits, il faut espérer que cela crée une nouvelle dynamique. En tant que joueur cadre, c'est bien de se sentir concerné, et de créer une osmose. Le coach n'est pas dans le faux en fonctionnant comme ça. On fait un début de saison catastrophique et on n'est pas lâché. C'est une chance. »

Pour résumer

Wahbi Khazri a pris la parole en conférence de presse juste après Julien Sablé, qui vient de le promouvoir capitaine de l'ASSE à deux jours du périlleux déplacement à Reims (21h). L'attaquant tunisien des Verts a parlé fort.

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert