ASSE - RC Strasbourg (2-0) : 3 tops et 3 flops de Verts leaders de la L1
Romain HamoumaCredit Photo - ICON SPORT
par Raphaël Nouet
BILAN

ASSE - RC Strasbourg (2-0) : 3 tops et 3 flops de Verts leaders de la L1

Les Verts se sont imposés face au RC Strasbourg (2-0) ce soir grâce à des buts de Denis Bouanga et de Mahdi Camara. Les voilà leaders de la Ligue 1. Mais tout n'a pas été rose (ou vert) pour autant.

Les tops

Jessy Moulin : quand Claude Puel a officialisé le fait que Jessy Moulin allait devenir le titulaire dans les buts de l’ASSE, les pro-Stéphane Ruffier ont rappelé combien le Basque avait fait gagner de points aux Verts depuis son arrivée. L’ex-éternelle doublure est en train de leur prouver que lui aussi sait rapporter des points à son équipe. Car sans sa déviation sur sa barre sur une tête de Waris à la 12e, l’ASSE aurait été menée et muselée comme elle l’était, elle n’aurait peut-être pas trouvé les ressources pour prendre l’avantage après la pause. Et sa double parade dans les dernières minutes lui a offert un deuxième clean-sheet en autant de journées.

Denis Bouanga : on va être franc : avant son pénalty transformé à la 55e suite à une main strasbourgeoise, on n’avait pas vu le Gabonais. Le fait que les principales actions stéphanoises soient passées par l’autre aile jusque-là était assez révélateur de son état de forme. Etait-ce un problème physique ? De positionnement ? Psychologique lié à son avenir ? Toujours est-il que ça a été un peu mieux après son but, comme l'a prouvé son débordement sur le deuxième but. Claude Puel et les supporters stéphanois doivent espérer que cela lui servira de déclic…

Zaydou Youssouf : il n’est entré qu’à la 72e minute mais il a montré en deux ou trois occasions pourquoi il avait été l’un des rares Stéphanois à briller la saison passée. Précieux à la récupération, il ne fait pas n’importe quoi quand il a le ballon et il est d’ailleurs très difficile de le lui prendre. Maintenant qu’il est débarrassé de sa blessure qui l’a mis sur le flanc durant l’hiver, il va pouvoir devenir un titulaire indiscutable de Claude Puel.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Les flops

Arnaud Nordin : l’ailier gauche réalisait un très bon match jusqu’à sa sortie sur blessure à la 52e minute, vraisemblablement pour claquage. En première période, c’est lui qui s’était montré le plus dangereux dans le camp des Verts avec deux rushs quasi similaires, sur 40 mètres. Le premier s’était conclu par une frappe pas suffisamment enroulée pour surprendre le gardien alsacien, le second par un coup franc dangereux qu’Adil Aouchiche avait failli transformer. S’il était resté plus longtemps sur la pelouse, il aurait été un top. Mais sa blessure le condamne aux flops…

Wesley Fofana : il y a deux façons de considérer le match du défenseur central de 19 ans. La première, c’est de se rappeler de son âge et de se dire qu’après la semaine qu’il a vécue, entre la révélation de ses envies d’ailleurs et la banderole assassine des ultras, avoir tenu son poste était déjà énorme. La deuxième, c’est de considérer que vu son potentiel, sa fébrilité, traduite par une passe facile expédiée en touche à la 56e, était trop grande. On opte pour la seconde…

Romain Hamouma : forcément, après son magnifique doublé contre Lorient il y a deux semaines, on s’attendait à autre chose de sa part. Surtout que Claude Puel avait aligné le même compartiment offensif, qui lui avait si bien réussi face aux Merlus. Sauf que cette fois, en face, il y avait du solide, du hargneux, du physique. Et l’ancien Caennais n’aime visiblement pas ça. La défense strasbourgeoise a beaucoup plus souffert quand Charles Abi est entré et lui est rentré dedans. Hamouma, qui avait expliqué apprécier sa position en pointe, est beaucoup plus à l’aise face aux équipes joueuses. Mais en Ligue 1, il n’y en a pas beaucoup…