ASSE : Ruffier, Moulin, les stats justifient le choix de Puel
Stéphane RuffierCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
GARDIENS

ASSE : Ruffier, Moulin, les stats justifient le choix de Puel

Le site Opta a sorti la stat qui tue pour Stéphane Ruffier. Et le site ASSE Laboratory en a remis une couche, justifiant ainsi la décision de Claude Puel d'avoir écarté le Basque l'an dernier...

Fraîchement licencié par l'ASSE, Stéphane Ruffier (34 ans) ne gardera pas un bon souvenir de l'année 2020, c'est évident. Le Basque n'a plus joué depuis une défaite à Brest (2-3) en février dernier. Son dernier match avec l'ASSE. Remplacé depuis par Jessy Moulin, l'ancien monégasque s'est grillé aux yeux de Claude Puel en acceptant mal la décision d'être relégué sur le banc. Et depuis quelques semaines, après des mois de conflit, un licenciement est évoqué, alors que Ruffier arrive en fin de contrat au mois de juin. L'ancien monégasque a forcément payé les mauvais résultats de son équipe, qui venait de perdre 8 de ses 10 derniers matches de championnat, descendant à la 16e place. Mais avec seulement 3 clean sheets en 22 matches disputés, 60% de tirs arrêtés et 1,82 buts encaissés par match, Ruffier présentait ses pires statistiques depuis qu'il évolue en Ligue 1. La semaine passée, l'agence Opta a sorti une stat. Alors que Ruffier avait encaissé 6 buts sur les 8 derniers tirs cadrés adverses avant d'être poussé vers le banc, on apprend qu'il a été, en 2020, le seul gardien à avoir encaissé plus de buts (12) qu'il n'a réalisé d'arrêts (11), en L1.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Moulin fait mieux

Mais ce n'est pas tout. Dans la foulée, le site ASSE Laboratory a publié plusieurs autres stats sur le gardien de but. Il apparaît, en outre, que la saison dernière, Ruffier comptait seulement 60,6% de tirs cadrés arrêtés (19e en L1). Un bilan inférieur de 0,4% par rapport à Jessy Moulin cette saison. ASSE Laboratory s'est ensuite intéressé aux Post-Shot Expected Goals, qui permettent d'évaluer la probabilité qu'une frappe cadrée se convertisse en but et savoir si le gardien a "coûté" des buts à son équipe ou si au contraire il en a "évité". Il apparaît que Ruffier a évité 8,4 buts à l'ASSE sur les exercices 2017-18 et 2018-19, finissant deux fois dans le Top 5 en L1. Mais en s'intéressant de plus près à la forme de l'ancien monégasque avant son remplacement, on constate qu'il a coûté 7,3 buts à l'ASSE sur ses 11 derniers matchs. En 22 matchs, il a coûté 5,6 buts, ce qui le relégait relégué parmi les 10% des gardiens les moins décisifs des les 5 grands championnats européen en 2019-20... Enfin, l'étude statistique constate que Ruffier a peiné à s'imposer comme un gardien moderne : « Il reste beaucoup sur sa ligne et son jeu long laisse à désirer »...