ASSE : sa 200e en Vert contre Metz (1-0), Hamouma, la clé du maintien... Monnet-Paquet s'est confié
Kevin Monnet-PaquetCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
APRES-MATCH

ASSE : sa 200e en Vert contre Metz (1-0), Hamouma, la clé du maintien... Monnet-Paquet s'est confié

Après la victoire de l'ASSE contre Metz (1-0), Kevin Monnet-Paquet, titulaire face aux Lorrains, ne boudait pas son plaisir...

Zapping But! Football Club ASSE : le debrief du match face au FC Metz

But ! : Kevin, votre 200e match en L1 restera un bon souvenir ?

Kevin MONNET-PAQUET : Bien sûr. J'ai appris que c'était le 200e après le match. Je n'étais pas au courant. C'est une fierté pour moi d('avoir joué 200 matches sous ce maillot. En plus il y a la victoire au bout. Ça fait plaisir. Ça nous donne de l'air au classement.

Il y a deux ans, quasiment jour pour jour, vous vous étiez fait les croisés...

Oui. J'y ai pensé. Ce n'était pas facile de revenir après deux opérations des croisés. C'est une fierté aussi. Je me suis accroché. J'ai pris mon mal en patience. Je ne suis pas encore au top mais je suis content d'être revenu dans le groupe et de participer. C'est super pour moi d'avoir pu jouer ce match et participer à la victoire.

C'est un soulagement pour l'équipe ?

Oui, vu notre position au classement. Et on a fait un bon match. On sait que cette saison, on n'a pas de marge. Si on est à 50%, ça ne passe pas. Là, tout le monde a été à fond. On a été déterminés et ça a tourné dans le bon sens. On prend 7 points dans la semaine, c'est bien. Ça va booster le moral !

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« Je pense que ce sera dur jusqu'au bout. Après, en ce moment, je sens tout le monde concerné. Et avec cette victoire, on va pouvoir travailler avec le sourire »

Comment vous êtes-vous senti dans ce rôle de piston droit ?

J'avais déjà joué piston avec Jean-Louis Gasset. Cette saison, c'était la première fois. On s'est un peu calqués sur le dispositif de Metz. Mais je joue là où le coach me dit de jouer. Il n'y a pas de souci.

Vous avez 11 points d'avance sur les deux derniers...

C'est bien. Mais je pense que ce sera dur jusqu'au bout. Après, en ce moment, je sens tout le monde concerné. Et avec cette victoire, on va pouvoir travailler avec le sourire.

Le bémol, c'est la blessure de Romain Hamouma, votre copain...

Je crois qu'il a senti une douleur derrière la cuisse. J'espère que ce ne sera pas trop grave. S'il devait être absent, même si on a un groupe étoffé, ce serait une grosse perte, un gros handicap. C'est notre meilleur joueur, notre atout offensif n°1. Et en ce moment, il est bien. Il nous fait beaucoup de bien.