Pascal Dupraz
Pascal DuprazCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
INTERVIEW

ASSE : Soucasse rappelle une vérité à Dupraz

Alors que Pascal Dupraz aime à rappeler qu'il a trouvé un champ de ruines à son arrivée à l'ASSE, son président délégué, Jean-François Soucasse, assure que c'est loin d'être le cas.

Zapping But! Football Club ASSE : Les verts peuvent-ils éviter les barrages ?

Depuis son arrivée à Saint-Etienne le 15 décembre, Pascal Dupraz aime à rappeler combien la situation était terrifiante au moment de sa prise de contrôle. Dimanche dernier, encore, après la défaite contre l'OM (2-4), il a pointé du doigt les 12 points laissés par Claude Puel avant son renvoi : "Je rappelle quand même que nous en avions 12 après 20 journées. On était loin du barragiste. J'ai lu les analyses de brillants journalistes qui ont vu le match nul contre Troyes comme un crime de lèse majesté, mais je vois que l'Estac a encore gagné... Nous avons 27 points. Nous sommes revenus dans la course. Nous sommes en chemin et je donne rendez-vous aux prochains épisodes. On n'a pas à rougir de la situation. Elle était compromise".

De là à penser que le Savoyard a débarqué sur un champ de ruines, il n'y a qu'un pas, que se refuse à effectuer son directeur délégué, Jean-François Soucasse. Au micro de RTL, celui-ci a déclaré : "Il y a une première partie de saison où Claude Puel avait mis des choses en place, donc Pascal Dupraz n'est pas arrivé sur un champ de ruines. Il est arrivé avec ses compétences, sa manière de voir les choses, un management un peu différent, avec la volonté de redonner la confiance à un groupe qui avait subi quelques désillusions, quelques coups du sort. Pascal a amené un regard nouveau, il a relancé des joueurs qui avaient un peu moins de temps de jeu. Il y a eu des débuts un peu délicats avec des matches où on a été peu récompensés. Et puis il y a une dynamique qui s'est lancée dont on espère qu'elle durera le plus longtemps possible avec l'objectif du maintien en point de mire bien évidemment".

Pour résumer

Alors que Pascal Dupraz aime à rappeler qu'il a trouvé un champ de ruines à son arrivée à l'ASSE, son président délégué, Jean-François Soucasse, assure que c'est loin d'être le cas. Ce dernier a même loué le travail de Claude Puel.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.