Roland Romeyer
Roland RomeyerCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
LETTRE OUVERTE

ASSE : un abruti répond à Roland Romeyer !

Notre consultant Dominique Bréard, ancien recordman des victoires à TLMVPSP, l'émission de France 2, répond à Roland Romeyer, le président de l'ASSE, qui a récemment qualifiés les supporters mécontents d'« abrutis »...

Zapping But! Football Club ASSE : Adao Carvalho, troisième actionnaire des Verts, brise le silence

Cher Président, cher RR, je me marre.

A l’occasion d’une interview accordée à un média aux couleurs de la mer et du Ciel quand on ne parle pas du ciel de notre club, bien sûr, vous avez indiqué en substance que personne n’avait fait plus que vous pour votre club depuis Roger Rocher et que vous ne compreniez pas la réaction de certains abrutis. Même si je ne suis pas un rédacteur de banderoles, je n’ai pu que me sentir, en qualité de supporter, visé par l’adjectif que vous avez employé. On dira ce qu’on voudra mais, en République comme dans le sport, même si l’insulte est à proscrire, le Président et les dirigeants ou gouvernants sont là pour agir et le peuple, à qui il ne reste souvent que cette prérogative, va critiquer, plus ou moins bruyamment, plus ou moins élégamment. Mais quand un dirigeant sort de son rang pour se rabaisser à répondre à l’invective, il perd tout crédit. Si vous voulez, c’est un peu le « casse-toi pauvre con » de Sarkozy. Vous êtes tombé dans ce piège et ce n’est pas votre moindre erreur depuis quelques temps. Alors souffrez qu’un abruti moyen vous rappelle ce qu’est le bilan de vos dernières actions d’éclat.

Dossier Mostafa Mohamed

Il est possible qu’il ait été casse burette, et ses agents aussi, mais le monde entier rit encore à gorge déployée à la suite de votre intervention à la télévision égyptienne. C’est quels noms que vous vouliez donner déjà ?

Dossier de l’arrivée de Claude Puel

Là c’est votre élégance que l’abruti a particulièrement apprécié. Dire que Ghislain Printant était une erreur de casting et que nous ne nous adresserions désormais qu’au dessus du panier, c’est très grand siècle. Quant au représentant du dessus du panier, oui, on a vu, deux ans calamiteux.

Dossier du remplacement de Claude Puel

Rien ne se fait à l’ASSE sans une bonne gabegie. Monsieur le Président, l’abruti voudrait bien savoir si vous attendez vraiment d’un entraîneur qu’il arrive sans adjoint et qu’il accepte l’équipe de pieds carrés qu’on a actuellement sans recruter et ce avec un mois de CAN ? Pensez-vous encore que Papa Noël va passer ? Avoir l’idée de faire venir David Guion qui connaît bien le club, c’était plutôt bien. Penser qu’il accepterait de venir sans s’entourer d’un minimum de garantie, c’était vouloir recruter Mbappe en lui demandant de courir mais seulement sur une jambe. C’est inacceptable et j’ai hâte de savoir, si c’est bien lui, ce que vous aurez fait accepter à Pascal Dupraz.

Dossier des résultats de l’ASSE

Envie de mourir immédiatement... Je ne sais pas si vous savez exactement ce que les abrutis dans notre genre vivent actuellement. Vous le savez ? Actuellement, des gens qui ne connaissent pas le foot et ne s’y intéressent pas viennent me voir et oscillent entre la condescendante et la goguenardise. Être supporter de l’ASSE aujourd’hui, c’est se faire humilier pendant les matchs et pendant la semaine qui suit. L’autre jour, je regardais le match de Brest, un pote me demande le score et me dit : « c’est bien qu’il y ait 0/0 ça te permet d’espérer un autre truc que la défaite inéluctable. Voilà où on en est.
On est dernier et c’est à cette place que l’on terminera 2021 même si on gagne contre Nantes. Alors vous voyez, quand je regarde tout ça, je me dis que vraiment vous avez eu plus d’occasions de vous taire que l’ASSE n’a eu d’occasions de marquer lors de cette demi-saison. On est peut-être des abrutis mais on vit le malheur au quotidien juste parce qu’on supporte un club. Alors un peu de considération et de bienveillance eussent été mieux venues que des insultes. On va statistiquement tout droit en Ligue 2, j’espère que vous en endosserez une part de la responsabilité. Et j’espère que quand le club ne vaudra plus un clou, vous vous direz que peut-être vous auriez pu éviter de jouer les divas quand vous receviez des offres.

Votre plus si dévoué que ça.
Dominique BREARD, supporter abruti qui en a plein les bottes et vous salue bien.

PS : J’ai les mêmes initiales que Dominique Bathenay et, pour autant, je ne me prends pas pour lui.

 

Pour résumer

Notre consultant Dominique Bréard, ancien recordman des victoires à TLMVPSP, l'émission de France 2, répond à Roland Romeyer, le président de l'ASSE, qui a récemment qualifiés les supporters mécontents d'« abrutis » ...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS