Claude Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
RESSEMBLANCE

ASSE : un ancien invite Puel et ses Verts à s'inspirer de son équipe

En 1988-89, l'ASSE avait attendu la 14e journée pour remporter son premier match mais elle avait fini par se sauver. L'attaquant de l'époque Philippe Tibeuf espère que Claude Puel et ses hommes connaîtront la même trajectoire.

Zapping But! Football Club ASSE - OL: Le debrief d'après match

En visite à Troyes cet après-midi, l'AS Saint-Etienne va essayer de remporter un deuxième succès de rang pour s'éloigner de la zone rouge. Les Verts ont dû attendre la 13e journée pour goûter à la victoire. C'est un match de moins que ceux de 1988-89, qui avaient pourtant fini par arracher le maintien. Héros de cette époque, l'ancien attaquant Philippe Tibeuf est revenu sur cette saison particulière dans les colonnes du Dauphiné Libéré.

"On avait dû attendre la 14e journée avant de décrocher notre première victoire de la saison : on avait une grosse pression. C’est compliqué quand on est dans la spirale de la défaite. Inconsciemment, il y a des gestes que l’on fait plus timidement. Le risque c’est que les joueurs portent la faute sur l’autre. Certains ont du mal à se remettre en question. À l’époque, j’étais blessé et je n’avais pas joué les premières journées. Je me souviens qu’on m’attendait comme le Messie. Pour mon retour, j’ai marqué et on a gagné 2-1 contre Toulon."

"Il faut qu’ils gardent et s’appuient sur ce mental"

"C’est étrangement une saison très marquante pour moi. Je suis revenu, j’ai marqué et l’équipe a gagné. Ça m’a donné confiance. Par la suite, on a gagné pas mal de matches (l'ASSE avait fini 14e). Cette première victoire a été un déclic énorme. Dans les vestiaires, ça donne de la confiance. Quand on est dans cette situation, le moindre ciel bleu, on le prend. Pour les Verts, la victoire contre Clermont peut être le déclic. Il faut qu'ils s’en servent. Ils n’ont pas lâché et ont montré une force de caractère contre Clermont. Il faut qu’ils gardent et s’appuient sur ce mental. À ce niveau-là, les équipes sont très proches et le mental est déterminant."

Tibeuf espère que les Verts suivront l'exemple de son ASSE

Cette saison, l'ASSE a attendu la 13e journée pour remporter son premier match. En 1988-89, cela s'était produit un match plus tard. L'attaquant de l'époque Philippe Tibeuf espère que les hommes de Claude Puel sauront garder un mental à toute épreuve.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet