ASSE : une injustice flagrante a fait sortir Puel de ses gonds à Sochaux
Claude Puel (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
OUBLI ?

ASSE : une injustice flagrante a fait sortir Puel de ses gonds à Sochaux

Si Claude Puel est resté positif malgré l’élimination en 32es de finale de la Coupe de France à Sochaux, l’entraîneur de l’ASSE fustige un petit scandale survenu à Bonal (0-1).

Zapping But! Football Club ASSE : le palmarès complet des Verts

L’ASSE continue son chemin de croix. Malgré un sursaut d’orgueil en L1, où ils ont pris sept points lors des trois derniers matches, les Verts ont affiché un bien triste visage hier à Bonal. Face à une équipe du FC Sochaux plus rigoureuse, l’ASSE est sortie sans gloire au stade des 32es de finale de la Coupe de France (0-1). Claude Puel a tenu à distiller un message positif après la défaite.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

« Ce groupe-là sera un jour récompensé »

« On voit que nos jeunes joueurs progressent, c'est dommageable de ne pas continuer cette compétition. C'est beaucoup de déception. Ça me fait mal pour mes joueurs mais c'est intéressant pour la suite, a-t-il affirmé en conférence de presse. On va devoir continuer avec la L1 et se sortir de là où on est. Ce groupe-là sera un jour récompensé, il progresse. Ce qui m'intéresse c'est que lorsqu'on se procure autant d'occasions, c'est qu'on a étouffé l'adversaire, chez lui, sur un terrain difficile. On peut nous reprocher ce manque d'efficacité mais c'est important de continuer à produire du jeu. »

 

« Mais c’est pas vrai ! »

Au-delà de ces considérations tactiques, le coach de l’ASSE a enragé depuis le bord de touche suite au but sochalien. L’arbitre, en oubliant un penalty évident pour une main de Bryan Soumaré en pleine surface de réparation (78e), a en effet facilité la tâche des Lionceaux. « Mais c’est pas vrai ! », a ainsi hurlé sur le coup Puel depuis sa zone technique, comme s’il avait soudainement compris que ses joueurs ne parviendraient jamais à marquer.