Pascal Dupraz
Pascal DuprazCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
OPERATION MAINTIEN

ASSE - L'oeil de MC Pampille : « Dupraz, c'est Pascal le grand frère ! »

Le rappeur stéphanois MC Pampille met en avant l'apport du nouveau coach des Verts. Et s'étonne de voir que le duo d'actionnaires est toujours à la tête de l'ASSE...

Zapping But! Football Club AS Saint-Etienne : La question de la semaine

« On démarre l'année par une victoire mais heureusement parce qu'en face, Jura Sud, c'était vraiment très faible. On est en 2022 et Caiazzo et Romeyer sont toujours là. C'est étonnant ! Ils avaient dit qu'ils partiraient avant le changement d'année. Nous auraient-ils menti ? Honnêtement, ils me gonflent. Pour le bien du club, vivement qu'ils se barrent ! Caiazzo, on ne sait pas si on le reverra un jour, il ne met plus les pieds à Sainté depuis un an et demi. Et Romeyer, j'ai été déçu. Ces derniers temps, il s'est montré très hautain, très prétentieux. Il a pris les supporters de haut, il s'est pris pour Roger Rocher. Je lui trouvais le mérite d'être lui-même un supporter, d'être un « bon gars », mais là, non, ce n'est plus possible...

« Si on ne se renforce pas, je ne vois pas comment on s'en sortira »

On n'a que 5 points de retard sur le premier non relégable mais il va falloir donner un sacré coup de collier pour se maintenir. Ça passe déjà par un bon Mercato. Si on ne se renforce pas, je ne vois pas comment on s'en sortira. Il faut au moins un avant-centre. Krasso, c'est pas terrible, et Ramirez, on se demande s'il jouera un jour. On a fait revenir Sako. C'est bien, c'est sympa, mais ce n'est pas lui qui va nous marquer 10 buts sur la deuxième partie de saison. Il faut du renfort, si possible dans toutes les lignes. Quand on voit que Gnagnon ne sera peut-être pas prêt avant mars, ça frôle le pathétique. Ça fatigue ! On peut souhaiter bonne chance à Dupraz. On verra si c'est une bonne pioche. Il n'y avait pas 36 coachs sur le marché. Pour l'instant, j'aime bien son discours. Il est positif. Il amène de bonnes ondes.

C'est un coach très différent de Puel. Ce changement peut faire du bien. Dupraz, c'est Pascal le grand frère ! Il est là pour ramener sur le droit chemin des adolescents qui ont déconné. J'espère qu'il va leur redonner confiance. Et que les dirigeants feront l'effort de lui donner de vrais renforts. Sinon, son entreprise reste d'être vaine, j'en ai bien peur. »

Pour résumer

"On peut souhaiter bonne chance à Dupraz. On verra si c'est une bonne pioche. Il n'y avait pas 36 coachs sur le marché. Pour l'instant, j'aime bien son discours. Il est positif. Il amène de bonnes ondes. C'est un coach très différent de Puel. Ce changement peut faire du bien. Dupraz, c'est Pascal le grand frère !", estime Pampille.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS