PSG, OM, FC Nantes, ASSE, OL, LOSC : un nouveau diffuseur dès le 17 novembre ?
Jaume RouresCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
CRISE

PSG, OM, FC Nantes, ASSE, OL, LOSC : un nouveau diffuseur dès le 17 novembre ?

Alors que Mediapro n'est pas en mesure d'effectuer le premier versement des droits TV, la LFP peut dénoncer son contrat après 30 jours. Ce qui fait qu'un nouveau diffuseur pourrait débarquer le 17 novembre.

Chaque jour apporte son lot de rebondissements dans la crise qui secoue le football français. Mediapro a tiré le premier en réclamant à la Ligue un report du premier versement des droits TV, prévu le 17 octobre, et une renégociation des 814 M€ annuels que le groupe est censé verser. La LFP a refusé et mis en demeure son interlocuteur de payer. Celui-ci a alors lancé une procédure auprès du tribunal de Nanterre pour faire geler sa dette, contraignant l'instance régissant le football pro français à contracter des emprunts afin de payer les clubs.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'ASSE

Un nouvel appel d'offres pour bientôt ?

Dans son édition du jour, L'Equipe explique : « Au bout de trente jours de retard, la LFP peut dénoncer le contrat de Mediapro pour défaut de paiement. Elle aurait alors la possibilité de relancer un appel d’offres pour les matches détenus par le groupe sino-espagnol ou, éventuellement, négocier de gré à gré avec les diffuseurs potentiels. Mals ia LFP sait bien que, dans cette hypothèse, elle ne serait pas en position de force et subirait une énorme décote. Elle devrait donc poursuivre sur sa ligne actuelle : la fermeté face à Mediapro. Et pourrait même lancer une série d’actions contre son principal diffuseur pour essayer de le forcer à régler sa dette ».

L'une des hypothèses, concernant le nouvelle appel d'offres, pourrait donc ramener beIN dans le paysage audiovisuel français ou offrir encore plus de matches à Canal+, et ce dès novembre.