PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes : le patron de Mediapro ose parler de la L1 pour tacler la Super LeagueLancer le diaporama
Ligue 1 : le classement des meilleurs buteurs en activité
+11
Jaume RouresCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Raphaël Nouet
HONTE DE RIEN

PSG, OM, OL, ASSE, FC Nantes : le patron de Mediapro ose parler de la L1 pour tacler la Super League

Le président de Mediapro, Jaume Roures, qui a mis le football français dans la panade en étant incapable de tenir ses engagements financiers, s'est exprimé sur l'arrivée prochaine de la Super League.

Si vous pensiez que les déboires de Mediapro en France allaient inciter Jaume Roures à faire profil bas, vous vous êtes lourdement trompé ! Le patron de la société audiovisuel qui a plongé le football hexagonal dans la tourmente pour avoir été incapable d'honorer le contrat signé pour les droits TV de la Ligue 1 a donné son avis sur la Super League. Et il n'a pas hésité à évoquer ce championnat de France qu'il a lui-même torpillé !

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

"Comment peuvent-ils annoncer la création de la Super League sans équipes françaises ?"

« Il y a beaucoup de questions sans réponse avec la Super League, a expliqué Roures à l'agence de presse espagnole EFE. Les droits de télévision sont en baisse. Et quelle est la valeur ajoutée de cette Super League en termes de contenus non fournis par la Ligue des champions ? Il n'y a personne qui s'est assis avec quelqu'un de la Super League pour négocier un contrat de télévision »

« Ils disent que peut-être que la compétition débuterait en août prochain ou la saison prochaine. Pour diffuser la Super League, chaque pays doit organiser des compétitions ouvertes qui doivent passer l'approbation des autorités de la concurrence et peut-être même de la Commission européenne. Cela implique plusieurs mois, notamment en période de coronavirus. Comment peuvent-ils annoncer la création de la Super League sans équipes françaises ou allemandes ? On parle de 160 millions d'habitants européens. Et si ces derniers finalement ne participent pas, comment obtiendront-ils les revenus qu'ils avaient en tête ? Par exemple, qui désignera les arbitres ? Les fédérations nationales, qui sont contre la Super League ? Ou la Super League désignera-t-elle ses propres arbitres ? Cette compétition aura-t-elle un système VAR ? »

Pour résumer

Le patron de Mediapro a osé évoquer la Ligue 1 quand il a été interrogé sur la Super League et ses conséquences.

Raphaël Nouet
Rédacteur
Raphaël Nouet
Albums Photos