Résultat Ligue 1 : les Verts s'imposent face à Nîmes (2-0) et respirent beaucoup mieux !
Credit Photo - Icon SPORT
par Benjamin Danet
31e journée

Résultat Ligue 1 : les Verts s'imposent face à Nîmes (2-0) et respirent beaucoup mieux !

Le Nîmes Olympique accueillait l'ASSE au stade des Costières dans un match décisif pour le maintien en Ligue 1. Résultat, les Verts se sont imposés sur le score de 2-0.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur le revenant Wahbi Khazri

Le match était attendu. Par le Nîmes Olympique, revenu de loin, très loin même, dans la course au maintien en Ligue 1. Et par l'ASSE toute entière dont l'avance sur la fin de tableau n'est plus (du tout) synonyme de quelconque assurance. Dans ce match rugueux, les joueurs de Claude Puel, qui comptent sur le très jeune Green (20 ans) dans les buts, ont attendu le premier quart d'heure pour poser leur empreinte sur le jeu.

Et c'est logiquement qu'ils ont ouvert le score à la 23e minute sur un missile, en pleine lucarne, signé Wahbi Khazri. Les Nîmois, hésitants et empruntés, n'ont pas réussi à inquiéter l'arrière garde stéphanoise. Ils ont certes cru égaliser à la 39e minute, grâce à Koné, avant que le but ne soit finalement refusé pour hors-jeu. Les Verts auraient même pu doubler la mise sur une frappe de Bouanga, joliment détournée par Reynet (41e). 

Au retour des vestiaires, les joueurs de Claude Puel ont mis le plie sur le ballon, se créant parfois de très chaudes situations. Ainsi, Bouanga obligeait de nouveau Reynet à une parade (50e) et Moukoudi trouvait, de la tête, le poteau du gardien nîmois (55e). A force de pousser, les Verts étaient récompensés. Et de quelle manière. C'est Denis Bouanga, tout d'abord, qui imitait Khazri et, de 25 mètres, trompait Reynet d'un frappe magnifique (0-2, 66e). Et on pensait même que les Verts avaient définitivement plié le match lorsque Romain Hamouma, entré en cours de jeu, trompait à son tour le gardien nîmois d'une belle reprise de volée. Problème, et avec l'aide du VAR, le corps arbitral annulait le but pour un hors-jeu de Bouanga sur la relance de Green...

Ce même VAR allait encore faire parler de lui en toute fin de match avec un pénalty accordé aux Nîmois pour une faute, peu évidente, du gardien Etienne Green dans sa surface de réparation. Mais le jeune portier des Verts réussissait l'exploit attendu et détournait le tir au but de Ripart (87e). Le score en restait là et les Verts font donc une sacrée belle opération au classement en étant 15es et en mettant le Nîmes Olympique à 7 longueurs.