Stade Brestois – ASSE (4-1) : Consterné par le nouveau naufrage des Verts, Guillou se paye encore Puel
Claude PuelCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
OPINION

Stade Brestois – ASSE (4-1) : Consterné par le nouveau naufrage des Verts, Guillou se paye encore Puel

Dans sa chronique au Progrès, Patrick Guillou s'indigne de la première mi-temps de l'ASSE à Brest. Et de l'absence d'explications de Claude Puel...

La gifle reçue par l'ASSE à Brest a été très mal vécue par l'ensemble du peuple vert, scandalisé par la nullité affichée par l'équipe de Claude Puel, qui a trouvé le moyen d'encaisser quatre buts sur les quatre premières occasions bretonnes à Francis Le Blé.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« Le pire c’est que même l’entraîneur n’a plus d’explications »

Comme on pouvait s'y attendre, Patrick Guillou a sorti la tronçonneuse dans sa chronique d'après match au Progrès. Et Puel en prend encore pour son grade... « La première période a été cataclysmique et abyssale, a commenté l'ancien défenseur. Pas de stabilité défensive, un équilibre fragile, aucun automatisme dans les placements défensifs, une implication chancelante, aucune âme et aucun épanouissement dans le jeu. Un désastre, un fléau et un maelström. Une véritable hérésie footballistique. Le pire c’est que même l’entraîneur n’a plus d’explications ».

Après avoir traîté les Verts de « quiches lorraines » suite à leur défaite à Metz (0-2), Guillou avait égratigné Puel après la défaite contre Montpellier (0-1). « Face à l’ogre montpelliérain hyper-décimé et en fringale de résultats à l’extérieur, le maître tacticien stéphanois et ses chouchous espéraient au moins un point pour enrayer la dynamique négative. Mais absolument rien à se mettre sous la dent. Le désert de Gobi. Même pas un petit mirage. Rien ! », avait-il écrit. Avant d'ajouter : « Je fais un rêve d’être tous assis dans le même wagon mais avec une locomotive c’est mieux, je fais un rêve de lendemains meilleurs. Pour cela, il faut arrêter de se plaindre. De chercher de fausses excuses, des dérobades et des prétextes. » Vraiment agacée, l'ancienne coqueluche du kop nord !