Stade de Reims – ASSE (3-1) : l'ASSE rechute, Retsos aussi... les notes des Verts
Debuchy, avec les Rémois qui se congratulent en arrière planCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
DEROUTE

Stade de Reims – ASSE (3-1) : l'ASSE rechute, Retsos aussi... les notes des Verts

L'ASSE se déplaçait ce samedi soir à Reims où elle s'est lourdement inclinée (1-3), après une série de sept matches sans défaite. Voici nos notes pour les Verts.

MOULIN (3)

Après son gros match contre Paris, le successeur de Ruffier a été trompé deux fois par Dia en première mi-temps alors qu'il n'a quasiment eu aucun arrêt à faire. Puis par Camara, qui a dévié le coup franc plein axe de Cafaro... Une sale soirée pour lui comme pour son équipe.

DEBUCHY (3)

Zeneli et Munetsi lui ont posé plus de problèmes que Mbappé quelques jours plus tôt... A 35 ans, le capitaine des Verts a concédé sa première défaite de la saison en tant que titulaire. Il peut s'en vouloir d'avoir concédé le penalty de l'ouverture du score puis d'avoir raté le cadre, du gauche, seul face à Rajkovic (27e), peu avant le 2e but rémois. Et c'est encore lui qui a provoqué le coup franc du 3-0... Malheureux, même s'il a eu le mérite de ne jamais renoncer. Il aurait dû bénéficier d'un penalty (50e).

MOUKOUDI (5)

Buteur contre Nîmes, costaud contre le PSG, l'international camerounais a encore gagné la plupart de ses duels. Mais il n'a pu empêcher l'ASSE de s'incliner, même si cette défaite n'est absolument pas la sienne.

RETSOS (3), puis SOW (5)

On s'attendait à ce qu'il souffle après avoir joué l'intégralité du match contre Paris, mais Kolo malade, le Grec a enchaîné à Reims. Et sa pubalgie s'est réveillée. Avant de sortir sur blessure, il a perdu un ballon dangereux après une roulette superflue (8e) et Dia l'a devancé sur son deuxième but. Remplacé par SOW, plus sobre à défaut d'être aussi technique...

TRAUCO (4)

Malade contre Paris, le Péruvien a repris sa place en Champagne. Peu en vue offensivement, il a livré une prestation sans relief.

CAMARA (4)

Suspendu contre Paris, le Martégal était frais. Avec son pressing haut, il a tenté de donner le tempo niveau agressivité. En vain. Malheureux sur le coup franc de Cafaro, qu'il dévie dans le but de Moulin.

YOUSSOUF (3), puis GOURNA-DOUATH (5)

A son avantage contre Paris, Youssouf a eu beaucoup de mal à enchaîner. En retard sur ses premiers ballons, il a été mis en difficulté par l'intensité rémoise. Remplacé à la mi-temps par GOURNA-DOUATH, bien plus tranchant dans ses interventions. Mais le mal était fait.

NORDIN (3), puis ABI

On l'avait peu vu contre Paris. A Reims, il a eu quelques éclairs. Il a buté sur Rajkovic, à bout portant (33e). Un match décevant. Remplacé par ABI, buteur sur son premier ballon. Son premier but en L1.

BOUDEBOUZ (3)

Aligné en n°10, Boudebouz, averti pour contestation (11e), a donné un bon ballon à Nordin sur un coup franc malin (33e), puis un autre à Debuchy sur un coup franc excentré (48e). Mais dans le jeu la vitesse lui a manqué, l'inspiration aussi.

AOUCHICHE (5), puis HAMOUMA (5)

Remplaçant contre Paris, Aouchiche était en jambes. Entreprenant, il s'est illustré d'entrée par une bonne remise pour Nordin (3e), puis par un centre pour la tête de Bouanga (21e) et un caviar pour Debuchy (27e). Mais, étonnamment, il a fait les frais du coaching de Puel à la pause. Remplacé par HAMOUMA, impuissant malgré ses appels et ses percussions. Mis en échec par l'impeccable Rajkovic (67e).

BOUANGA (3), puis RIVERA

En pointe, Bouanga a été inexistant en première mi-temps, hormis une tête à côté (21e). Et quand l'équipe est repassé en 4-4-2 à la mi-temps avec l'entrée en jeu d'Hamouma, il n'a pas fait mieux. Averti pour contestation (69e), il a fini à gauche et tiré sur Rajkovic (80e). Remplacé par RIVERA.