Stade Rennais - ASSE (0-2) : Bouanga, Khazri, Puel… les tops de la victoire des Verts
Denis BouangaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
C'EST BON POUR LE MORAL

Stade Rennais - ASSE (0-2) : Bouanga, Khazri, Puel… les tops de la victoire des Verts

L'ASSE s'est brillamment imposée à Rennes (2-0) cet après-midi, trois jours après son élimination de la Coupe de France à Sochaux (0-1). Un succès, le troisième sur les quatre derniers matches de Ligue 1, qui porte la griffe de quatre hommes.

Zapping But! Football Club ASSE : la rétrospective de l'année 2020 des Verts

Denis Bouanga : Le Gabonais avait pu souffler à Sochaux (0-1), où il était suspendu. A Rennes, c’est lui qui a trouvé la faille en milieu de première mi-temps, d’une frappe croisée du droit après un une-deux avec Neyou. Bien en jambes, il a été actif et a bien secondé Debuchy pour solidifier le couloir droit. Il a été à l’origine du but d’Arnaud Nordin, en récupérant le ballon dans les pieds d’un défenseur rennais.

Wahbi Khazri : En l’absence du duo Hamouma-Modeste, le Tunisien a marqué des points à Rennes. On n’avait pas très bien compris pourquoi il n’était pas titulaire à Sochaux. Au Roazhon Park, il a confirmé sa bonne entrée en jeu dans le Doubs. A l’origine du but de Bouanga, il a apporté sa percussion et son envie. Son meilleur match depuis longtemps.

Pape Cissé : Au sein d’une équipe stéphanoise qui a concédé très peu d’occasions à Rennes, le Sénégalais s’est racheté après sa grossière erreur qui a coûté l’élimination aux Verts en Coupe de France à Sochaux. Dans son duel de géants, Guirassy ne lui a pas posé beaucoup de problèmes. Il a tout renvoyé, de la tête comme au pied.

Claude Puel : Pointé du doigt après l’élimination en Coupe de France, et plus encore pour son discours incroyablement positif après cette désillusion sochalienne, le manager des Verts a trouvé les ressources pour mener ses troupes à la victoire à Rennes. Son 4-3-3 a bien fonctionné. L’équipe a montré un visage séduisant, cohérent, loin de ses errements de Bonal. Et son coaching a été gagné avec l’entrée en jeu de Nordin, auteur du deuxième but. Les Verts restent maintenant sur trois victoires et un nul lors des quatre dernières journées de championnat. Leur maintien en Ligue 1 prend forme.