Stade Rennais - ASSE (0-2) : les notes des Verts qui enchaînent en Ligue 1
Joie des Stéphanois à RennesCredit Photo - Icon Sport
par Raphaël Nouet
ÇA VA MIEUX

Stade Rennais - ASSE (0-2) : les notes des Verts qui enchaînent en Ligue 1

Face au Stade Rennais, battu 2-0, l'ASSE a engrangé sa troisième victoire sur les quatre dernières journées de Ligue 1. Elle a également fait oublier sa triste élimination de la Coupe de France trois jours plus tôt à Sochaux (0-1).

Zapping But! Football Club ASSE : la rétrospective de l'année 2020 des Verts

Moulin (6) : Moulin n'a encaissé qu'un seul but lors des 4 derniers matches. En première mi-temps, le portier stéphanois n'a rien eu à faire. Il jaillit parfaitement dans les pieds de Guirassy (46e), comme à plusieurs reprises dans le second acte. Sa relance rapide dans les pieds de Bouanga aurait pu être intéressante. Sa sortie un peu hasardeuse sur corner (65e), a été sans conséquences, et le Valentinois s'est bien repris après avoir failli laisser filer le ballon entre ses jambes sur une reprise de Truffert (76e).

Debuchy (5) : Le capitaine des Verts a été pris de vitesse (3e) par Doku, mais sans pour autant mettre en danger son équipe. Son tacle non maîtrisé sur l'ancien joueur d'Anderlecht lui a valu un carton jaune (32e). Mais pour son retour dans le onze de départ, Debuchy s'est montré plutôt solide. Un état d'esprit irréprochable.

Moukoudi (6) : Sergent Moukoudi a encore livré une très belle partie. Costaud et complémentaire avec Cissé. Puel semble avoir trouvé son duo gagnant en charnière centrale.

Cissé (6) : Le Sénégalais s'est racheté de son erreur fatale à Sochaux (0-1), en Coupe de France. Solide dans les duels aériens, du haut de son 1,97 m, le Sénégalais ne s'est pas embarassé dans les dégagements. Efficace et sans fioritures. Avec lui, les Verts n'ont encaissé qu'un seul but lors des 3 dernières rencontres...

Trauco (5,5) : Sérieux et appliqué défensivement, le Péruvien n'a pas été pris de vitesse par l'attaque rennaise. Son coup-franc (49e) était intéressant. Le latéral gauche enchaîne les titularisations de qualité.

Camara (6) : De l'abattage comme à son habitude. Encore un macth solide dans l'entrejeu stéphanois. Camara se montre de plus en plus indispensable. À n'en pas douter, l'un des plus réguliers depuis le début de la saison.

Neyou (6) (Youssouf, 68e) : Le natif de Douala a l'intelligence de décaler parfaitement Bouanga sur l'ouverture du score. Neyou a fait un match sérieux. Toujours important à la récupération, le Camerounais a gagné la bataille du milieu aux côtés de ses deux compères. Remplacé par Youssouf, qui est est lui aussi passeur décisif sur le but de Nordin. Une entrée décisive.

Gourna (6) : Décalé par Khazri, sur une contre-ataque, il aurait pu ouvrir le score en début de première mi-temps. Présent dans l'impact physique, harcelant constamment le porteur du ballon, Gourna a réalisé un match plein. À 17 ans, le milieu stéphanois a une nouvelle fois disputé 90 minutes. Un match encore prometteur pour l'avenir.

Aouchiche (5) (Nordin, 56e) : Il ne parvient à controler le ballon (7e) qui revient sur lui dans la surface. Sur son côté droit, le Titi parisien n'a pas su créer de différence, mais il n'a pas rechigné à faires les efforts défensifs. Remplacé par Nordin, qui a doublé la mise. Bien décalé par Youssouf, le feu follet stéphanois a provoqué Aguerd, et croisé sa frappe qui est venu tromper Gomis (71e). Entrée réussie.

Bouanga (7) (Moueffek, 89e) : Après sa tentative du pied gauche trop écrasée (19e), Bouanga a ouvert le score d'une belle frappe croisée du pied droit (27e). Le Gabonais est venu concrétiser la domination de son équipe. C'est l'attaquant qui s'est montré le plus dangereux en seconde période, avec deux belles tentatives (58e, 87e). Il est aussi à la récupération sur le deuxième but, récompensant ses efforts défensifs. Bien plus percutant que lors des dernières sorties, l'ex-Nîmois a réussi 5 de ses 7 dribbles. Un Bouanga retrouvé, donc, qui n'avait plus marqué depuis son penalty inscrit à Monaco (2-2), le 23 décembre dernier.

Khazri (6) (Abi, 68e) : Le Tunisien a réalisé son meilleur match de la saison. N'hésitant pas à venir contester les relances dans les pieds des défenseurs, il se trompe en décalant Gourna au lieu d'Aouchiche, seul sur le côté gauche en première mi-temps. Mais le numéro 10 des Verts a montré de l'envie, provoquant plusieurs fautes, et il est à l'origine du premier but. Remplacé par Abi, qui a fait valoir son physique en fin de rencontre.