ASSE – Exclu BUT! : Hossam MOSTAFA (Btolat) : « Si Romeyer s'était excusé, Mostafa Mohamed aurait rejoint l'ASSE »
Mostafa MohamedCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
CONFIDENCES

ASSE – Exclu BUT! : Hossam MOSTAFA (Btolat) : « Si Romeyer s'était excusé, Mostafa Mohamed aurait rejoint l'ASSE »

Journaliste pour Btolat, Hossam Mostafa a suivi de très près le vrai-faux transfert de Mostafa Mohamed à l'ASSE, depuis Le Caire. Il revient sur ce feuilleton et sur le rôle-clé joué par Roland Romeyer.

Zapping But! Football Club ASSE : top 10 des valeurs marchandes des Verts

But!: Hossam, comment avez-vous vécu le feuilleton Mostafa Mohamed ?

Hossam MOSTAFA : C'était une histoire intéressante. Elle a tenu en haleine les Egyptiens car Mostafa est un joueur important ici, un international. J'étais au cœur des discussions. C'est mon métier. Et le dénouement a été particulier puisqu'au final le joueur n'a pas rejoint le club qui avait formulé la meilleure offre financière, ce qui est assez rare dans le foot, aujourd'hui.
 

Mostafa Mohamed aurait été un bon renfort pour l'ASSE selon vous ?

Je le pense. C'est un bon attaquant, rapide, adroit. Il marque des buts. En plus, il est jeune, il n'a que 23 ans. Je pense qu'au tarif où il était, Saint-Etienne aurait pu faire une bonne affaire, sportivement et financièrement. On a vu ce qu'il a fait à Galatasaray, il s'est bien adapté et il a marqué 9 buts en 17 matches depuis son arrivée en Turquie. Il a été beaucoup plus efficace qu'Anthony Modeste, que l'ASSE est allée chercher en prêt à Cologne. Je n'ai d'ailleurs pas très bien compris ce choix. Je pense qu'il aurait été beaucoup plus judicieux pour Saint-Etienne d'investir sur Mostafa Mohamed. C'est même une certitude.

 

Les premières discussions allaient pourtant dans ce sens...

Absolument. Et Saint-Etienne était très proche d'un accord. Les discussions étaient très avancées. Mais l'intervention du président Romeyer à la télévision égyptienne a tout fait capoter.


 

« On s'est demandé en Egypte si c'était bien le vrai Romeyer, le vrai président de l'AS Saint-Etienne. Cette intervention, c'était tellement étrange, tellement stupéfiant »


 

Qu'avez-vous pensé de cette intervention ?

Elle n'était pas appropriée. Mostafa Mohamed voulait venir à Saint-Etienne. Il préférait la Ligue 1 au championnat turc. Mais des choses ont déplu à Romeyer dans les négociations et il a décidé de tout balancer dans une interview télévisée. C'était une grosse erreur. Il a dit que des personnes avaient voulu profiter du transfert pour se faire de l'argent, pour prendre des commissions. Et il a laissé entendre que cela concernait des personnes du board de Zamalek. La traduction a été mise en cause mais Romeyer aurait dû revenir afin de s'expliquer sur ses accusations. Il aurait dû s'excuser.


 

Le board de Zamalek a été offensé ?

Bien sûr. Romeyer avait même menacé de donner des noms si le transfert ne se réalisait pas ! Imaginez un instant que Saint-Etienne soit en discussion avec un club étranger pour un de ses joueurs, et que le président du club en question vienne faire des menaces à la télévision française. C'est impensable non ? Je n'ai pas le souvenir d'avoir déjà vu ça. On s'est même demandé en Egypte si c'était bien le vrai Romeyer, le vrai président de l'AS Saint-Etienne. Cette intervention, c'était tellement étrange, tellement stupéfiant.


 

Après cette interview, il était exclu que Zamalek accepte le transfert de Mohamed à Saint-Etienne ?

Cela aurait été possible seulement si Romeyer s'était excusé. Je pense que les négociations auraient pu reprendre et aboutir. Mais les seules excuses du club sont venues de Jean-Luc Buisine. Ce n'était pas suffisant. Romeyer aurait dû assumer lui-même son erreur de communication.


 

Quelle était la position du joueur ?

Il a toujours privilégié Saint-Etienne. Il voulait vraiment porter le maillot vert. C'était un bon club pour lui, pour découvrir l'Europe. Après l'intervention de Romeyer, il a compris qu'il n'irait pas là-bas mais il voulait toujours rejoindre un club européen. Et il n'y a pas eu d'autre offre à part Galatasaray. Donc Zamalek et Mostafa Mohamed ont accepté l'offre de Galatasaray même si elle était inférieure à celle de Saint-Etienne. Il y a d'ailleurs eu certaines critiques par rapport à cela. Saint-Etienne était prêt à payer 5 M$, cash. Galatasaray, c'était un prêt avec une option d'achat de 4 M$.


 

« Mostafa avait envie de jouer en Ligue 1, l'un des cinq meilleurs championnats européens. Il voulait porter le maillot vert »
 

Pensez-vous que Zamalek accepte de discuter avec l'ASSE si elle était intéressée par un autre joueur ?

J'ai vu que Romeyer n'était plus aux manettes, que c'était Jean-François Soucasse maintenant. Donc ce devrait être possible oui, surtout que le board de Zamalek a lui aussi changé.


 

Pourquoi Mostafa Mohamed avait-il si envie de venir à Saint-Etienne ?

Parce que c'est un grand club français, avec un grand palmarès. Mostafa avait envie de jouer en Ligue 1, l'un des cinq meilleurs championnats européens. Il voulait porter le maillot vert, même si l'ASSE n'était pas qualifiée pour une compétition européenne.

 

Est-il heureux à Galatasaray ? Va-t-il rester à Istanbul ?

Oui, ça se passe bien pour lui en Turquie. Il ne va pas participer aux Jeux Olympiques avec l'Egypte afin d'aider son club à atteindre la phase de groupes de la Ligue des champions. Il est déjà devenu un joueur important pour Galatasaray. Il est dans de très bonnes conditions là-bas. Il peut compter sur le soutien du coach et celui de ses coéquipiers depuis le premier jour.

 

L'ASSE cherche toujours un avant-centre. En Egypte, qui conseilleriez-vous à Claude Puel ?

Il y a de bons buteurs en Egypte. Je pense à Mohamed Sherif, qui a marqué 15 buts avec Al Ahly, à Acharaf Bencharki, le Marocain de Zamalek, et à deux joueurs prêtés par Al Ahly : Ahmed Yasser Rayan, qui a marqué 15 buts avec Ceramica Cleopatra, et Ahmed Abdel Kader, qui était prêté à Smouha.

 

Puel cherche aussi un défenseur central...

Alors il pourrait penser à Yasser Ibrahim d'Al Ahly, champion d'Afrique en titre, ou à Mahmoud Hamdi El Wensh, vice-champion d'Afrique avec Zamalek. Ce sont deux très bons défenseurs.

 

Les confidences d'un journaliste égyptien sur le feuilleton Mostafa Mohamed

Selon Hossam Mostafa, journaliste à Btolat, il aurait suffi que Roland Romeyer s'excuse officiellement auprès du board de Zamalek, après son intervention polémique à la télé égyptienne, pour que l'ASSE finalise l'arrivée de Mostafa Mohamed, cet hiver...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS