Adil Aouchiche
Adil AouchicheCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
ACTIFS

ASSE – Exclu BUT ! : l'effectif des Verts est en pleine décote !

Avec ses résultats catastrophiques, de nombreux joueurs en fin de contrat et des jeunes qui ne progressent pas, l'effectif de l'ASSE, délesté ces dernières saisons de ses joueurs les plus bankables, a une valeur marchande en chute libre.

Zapping But! Football Club ASSE : l'edito de Laurent Hess sur la gestion de l'espoir Bilal Benkhedim

Sur 42 contrats pros, une douzaine de joueurs seulement a une vraie valeur marchande

Exit William Saliba, transféré pour 29 M€ à Arsenal en 2019, et Wesley Fofana, vendu pour 35 M€ (+ 5 M€ de binus) à Leicester en 2020. L'effectif stéphanois, aujourd'hui, ne compte plus de joueur pouvant rapporter aussi gros au club. A l'heure actuelle, ses joueurs les plus côtés restent des éléments issus du centre de formation comme Lucas Gourna-Douath, capitaine de l'équipe de France U18 et suivi depuis son plus jeune âge par de grands clubs étrangers, et Etienne Green, devenu international Espoirs anglais et pisté par plusieurs clubs britanniques.

Aucun autre joueur ne semble susceptible de rapporter plus de 10 M€ aujourd'hui, même si Denis Bouanga, Mahdi Camara, Yvan Neyou, Harold Moukoudi et Zaydou Youssouf peuvent être valorisés entre 5 et 10 M€. Saidou Sow, Yvann Maçon, Adil Aouchiche et Aimen Moueffek, voire Charles Abi, représentent les autres actifs du club, même si on peut difficilement imaginer des offres supérieures à 5 M€ pour ces joueurs-là aujourd'hui. Tout comme pour le néo-pro El Hadji Dieye.

Parmi les 16 joueurs en fin de contrat, seuls Khazri, Trauco, Nordin et Bajic ont encore une petite valeur marchande

La particularité de l'ASSE cette saison, c'est qu'elle compte pas moins de 16 joueurs en fin de contrat. Ceux-ci seront donc libres de s'engager gratuitement avec le club de leur choix dès le mois de janvier, soit dans deux mois. Toutefois, il n'est pas exclu qu'un club souhaitant s'attacher les services des joueurs en question dès cet hiver propose un transfert. Mais on ne voit guère que quatre joueurs pouvant rapporter un minimum d'argent (jusqu'à 1 M€) : les internationaux Wahbi Khazri et Miguel Trauco, Arnaud Nordin, international Espoirs, et Stefan Bajic, international U20. Les autres joueurs en fin de contrat ne représentent plus aucune valeur marchande, à savoir : Ryad Boudebouz, Timothée Kolodziejczak, Romain Hamouma, Assane Diousse, Bilal Benkhedim, Lamine Ghezali, Alpha Sissoko, Abdoulaye Sidibé, Victor Petit, Lucas Llort et les néo-pros Louka Aymar et Stevens Leleux. En fin de contrat en 2023, Gabriel Silva n'a plus aucune valeur marchande lui non plus, et c'est aussi le cas de nombreux jeunes.

Beaucoup de jeunes n'ont aucune valeur marchande à ce jour

L'ASSE compte en effet beaucoup de jeunes éléments à la valeur marchande dérisoire, voire nulle. Comment imaginer un club proposer une indemnité de transfert supérieure à 1 M€ pour des éléments comme Mickaël Nadé ou Jean-Philippe Krasso ? Tous sous contrat jusqu'en 2023 minimum, de nombreux autres jeunes entrent dans cette catégorie de joueurs sans réelle valeur marchande à ce jour, à savoir Boubacar Fall, Bryan Nokoué, Marvin Tshibuabua, Baptiste Gabard, Maxence Rivera, Ahmed Sidibé, Abdoulaye Bakayoko, Mathis Saban, Yanis Lhéry et Edmilson Correia. Des jeunes qui ont très peu ou pas du tout joué en L1, et qui végètent en réserve, en N3.

Pour résumer

Avec ses résultats catastrophiques, de nombreux joueurs en fin de contrat et des jeunes qui ne progressent pas, l'effectif de l'ASSE, délesté ces dernières saisons de ses joueurs les plus bankables, a une valeur marchande en chute libre...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS