Claude Puel (ASSE)
Claude Puel (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
MUR

ASSE, FC Nantes - Mercato : une très mauvaise nouvelle se confirme avec Mostafa Mohamed

Si Claude Puel a déjà laissé entendre dimanche que le dossier Mostafa Mohamed était de l’histoire ancienne, Zamalek a confirmé la mauvaise nouvelle.

C’est une soirée qui va laisser des traces à l'ASSE. Pour la deuxième fois en trois ans et demi, l’OL est venu s'imposer dans le Chaudron. Et avec ce succès, il passe devant dans les confrontations générales (45 victoires contre 44). Forcément, Claude Puel est ressorti sonné d'un tel match en confirmant à demi-mots que Mostafa Mohamed (23 ans) ne viendrait pas…

« Le recrutement d'un attaquant ? On a travaillé depuis pas mal de temps sur différents dossiers. Malheureusement, on n’est pas assez attractifs sur l’aspect financier puisque différents joueurs signent ailleurs. Notre marge de manœuvre est insuffisante. On doit rester concentrés sur notre effectif », a-t-il lâché au micro de Téléfoot.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

« Nous avons fermé la porte à l'ASSE de façon définitive et irrévocable »

Zamalek, par la voix d’Ibrahim Abdullah, a confirmé la mauvaise nouvelle pour l’ASSE dans le dossier Mohamed. « Nous avons été surpris par le grand nombre de rumeurs circulant sur la nouvelle offre que Galatasaray aurait envoyée. Nous avons déjà dit à ce club que le joueur ne voulait pas jouer avec eux, a déclaré le membre du comité exécutif du club égyptien dans des propos relayés par Btolat.

Nous n'avons pas fermé la porte à un départ de Mostafa Mohamed, mais nous avons fermé la porte aux Français de Saint-Étienne de façon définitive et irrévocable. Mostafa est l'attaquant de notre équipe et de la sélection égyptienne, il est sous contrat avec nous et nous ne le lâcherons pas à un petit prix, et il ne partira qu'en cas d'offre appropriée. »

Pour résumer

Zamalek a confirmé à l'ASSE la mauvaise nouvelle sous-entendue par Claude Puel hier soir concernant Mostafa Mohamed (23 ans).

Bastien Aubert
Rédacteur
Bastien Aubert