Aubame et Brandao
Aubame et BrandaoCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
BUTEURS

ASSE - Mercato : Diony, Modeste, Ramirez... la malédiction des n°9 perdure chez les Verts depuis Brandao et Aubameyang !

Ignacio Ramirez est le dernier d'une liste de flops qui s'allonge ces dernières années chez les Verts, depuis les départs de Pierre-Emerick Aubameyang et Brandao, en 2013 et 2014. Tour d'horizon...

Zapping But! Football Club ASSE : Les verts peuvent-ils éviter les barrages ?

Mevlut ERDING

Arrivé de Rennes pour 5 M€ en 2013, Mevlut Erding est resté deux saisons à l'ASSE, le temps d'inscrire 21 buts en 65 matches. Arrivé pour remplacer Pierre-Emerick Aubameyang, il avait débarqué à la fin de l'été, et c'est sans avant-centre de métier que l'ASSE avait été éliminée des barrages de Ligue Europa par les Danois d'Esbjerg, avec Brandao blessé, alors qu'Aubame avait été transféré dès le mois de juillet à Dortmund, pour 15 M€. Sans jamais vraiment convaincre, Erding avait ensuite été transféré à Hanovre pour 2,5 M€. Actuellement sans club après plusieurs saisons en Turquie, il s'entraîne avec Sochaux, son club formateur, à 34 ans.
 

Ricky Van WOLFSWINKEL

Arrivé de Norwich en prêt en 2014, après une saison où il n'avait inscrit qu'1 but avec le club anglais, Ricky Van Wolfswinkel avait la lourde tache de remplacer Brandao chez les Verts. Mais son profil ne correspondait guère à celui du Brésilien, et son manque de complémentarité avec Erding fut vite un handicap pour lui, les deux attaquants se partageant le temps de jeu. Le Néerlandais a tout de même inscrit 9 buts en une saison sous le maillot vert. Passé par le Betis Séville, le Vitesse Arnhem et le FC Bâle, il totalise 10 buts cette saison avec Twente, à 32 ans.

 

Robert BERIC

Arrivé du Rapid de Vienne pour 5 M€ en 2015, à 24 ans, Robert Beric avait fait forte impression à son arrivée dans le Forez, avant d'êtree victime d'un tacle assassin de Jordan Ferri lors du dernier derby de l'Histoire à Gerland. Opéré des ligaments croisés, le Slovène ne retrouva jamais l'intégralité de ses moyens mais cela ne l'aura pas empêché de marquer 34 buts en 104 matches sous le maillot vert. Dont le dernier, mémorable, d'un splendide coup de tête, lors d'un derby arraché dans le temps additionnel (1-0). Avant de rejoindre Chicago, poussé vers la sortie par Claude Puel. Drafté par Kansas City, il a refusé l'offre du club américain, désireux de revenir en Europe, à 30 ans. Et si possible à l'ASSE, où il a proposé ses services.

 

Nolan ROUX

Arrivé de Lille pour 2 M€ à l'été 2015, Nolan Roux a bien débuté son aventure stéphanoise, avec une complémentarité intéressante avec Beric, et une campagne de Ligue Europa prometteuse. Mais son rendement avait chuté pendant l'indisponibilité du Slovène, et le Nordiste finit par être écarté par Christophe Galtier. Et par rejoindre Metz, pour 1,5 M€, après deux saisons et 16 buts inscrits en 77 matches sous le maillot vert. A 33 ans, il évolue aujourd'hui à Châteauroux, en National, après avoir été relégué en L2 avec Metz, Guingamp et Nîmes...


 

Neal MAUPAY

Arrivé de Nice pour 600 000 € à l'été 2015, à 18 ans, sous les recommandations de David Wantier, Neal Maupay n'a jamais vraiment eu la confiance de Christophe Galtier à l'ASSE. Prêté à Brest, le petit attaquant franco-argentin n'a disputé que 23 matches (3 buts) avec les Verts. Transféré à Brentford pour 1,5 M€, avant d'être revendu pour 12 M€ à Brighton, il a inscrit 67 buts depuis son arrivée en Angleterre. A 25 ans, il est évalué à 20 M€.
 

Alexander SODERLUND

Arrivé de Rosenborg pour 2 M€ en janvier 2016, afin de palier l'indisponibilité de Beric, Alexander Söderlund avait tapé dans l'oeil de Christophe Galtier en affrontant l'ASSE en Ligue Europa. Mais en dépit d'un but victorieux inscrit contre Lyon (1-0), le géant norvégien ne parvint pas à s'imposer dans le Forez. 6 buts en 52 matches sous le maillot vert avant de retourner à Rosenborg, pour 500 000 €. A 34 ans, il évolue aujourd'hui à Haugesund, le club de sa ville natale.

 

Loïs DIONY

Arrivé de Dijon à l'été 2017 pour 8 M€, Loïs Diony symbolise les flops offensifs de l'ASSE ces dernières saisons. L'attaquant est le plus gros transfert de l'histoire du club forézien, où il ne s'est jamais imposé. Prêté à Bristol City, il a inscrit 9 buts en 65 matches sous le maillot vert avant de partir libre à Angers, à un an du terme de son contrat. Prêté cette saison par le SCO à l'Etoile Rouge de Belgrade, il n'a inscrit que 3 buts en 17 matches avec le club serbe, où il n'est plus apparu depuis début novembre, à 29 ans.

 

Jean-Philippe KRASSO

Arrivé d'Epinal, libre, à l'été 2020, après avoir tapé dans l'oeil de Claude Puel lors d'un match de Coupe de France, Jean-Philippe Krasso a peu eu les faveurs du Castrais la saison dernière. Prêté au Mans, en National, il joue un peu plus cette saison, mais n'a inscrit qu'1 but en 24 matches sous le maillot vert. Un nouveau prêt est envisagé cet hiver, en L2 cette fois.

 

Anthony MODESTE

Prêté par Cologne en janvier 2021, Anthony Modeste n'a inscrit aucun but sous le maillot vert, en 8 matches, avant de se faire opérer d'une pubalgie. Complètement requinqué, il totalise 16 buts cette saison avec Cologne dont 13 en Bundesliga !
 

Ignacio RAMIREZ

Prêté par le Liverpool FC Montevideo l'été dernier, Ignacio Ramirez n'aura eu droit qu'à des miettes lors de son passage éclair chez les Verts, avec une seule titularisation contre Bordeaux (1-2) et 144 minutes au total. Muet sous le maillot vert, son prêt a été cassé et il a rejoint dans la foulée le Nacional Montevideo.


 

Encadré

 


 

 

Encadré

Charles Abi très loin du compte lui aussi

Le poste d'avant-centre est maudit à l'ASSE depuis près de dix ans. Et cela ne vaut pas que pour les recrues. Grand espoir du club, avec qui il avait inscrit 5 buts lors de la campagne victorieuse des U19 de Razik Nedder en Coupe Gambardella, en 2019, Charles Abi, formé chez les Verts, n'a inscrit que 4 buts en 51 matches avec l'équipe première de l'ASSE, malgré la confiance de Claude Puel. Prêté à Guingamp, le natif de Clermont (21 ans) n'a inscrit qu'1 but en 10 matches de L2 cette saison avec le club breton.

Depuis Aubameyang, seuls Erding, Gradel, Khazri et Bouanga ont franchi la barre des 10 buts

Depuis le départ de Pierre-Emerick Aubameyang à Dortmund, après une dernière saison où le Gabonais avait inscrit 19 buts en L1, un seul avant-centre a réussi à atteindre la barre des 10 buts à l'ASSE : Mevlut Erding, auteur de 11 buts en 2013-14. Les trois autres joueurs stéphanois a avoir atteint cette barre des 10 buts ne sont pas de vrais n°9. Il s'agit de Max-Alain Gradel, auteur de 17 buts en L1 en 2014-15, de Wahbi Khazri (13 buts en L1 en 2018-19) et de Denis Bouanga (10 buts en L1 en 2019-20, au cours d'une saison arrêté avant son terme à cause du Coronavirus).

Pour résumer

L'Uruguayen Ignacio Ramirez, rentré chez lui cinq mois après son arrivé en France, est le dernier d'une liste de flops qui s'allonge ces dernières années chez les Verts, depuis les départs de Pierre-Emerick Aubameyang et Brandao, en 2013 et 2014. Tour d'horizon...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.