ASSE - Mercato : dur dur, le baptême du feu d'Ignacio Ramirez !
Ignacio Ramirez, ici face à MexerCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
RECRUE

ASSE - Mercato : dur dur, le baptême du feu d'Ignacio Ramirez !

Comme lors de son entrée en jeu à Montpellier (0-2), Ignacio Ramirez n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent lors de la défaite de l'ASSE face à Bordeaux (1-2)...

Zapping But! Football Club ASSE - OGC Nice : Le débrief et la présentation du Derby

« Il est rentré dans une situation difficile. C’est un joueur qui a besoin de ballon. Sur un ou deux ballons, on voit qu’il est présent, qu’il peut apporter et qu’il a cet instinct de buteur. A nous de matérialiser cela pendant les matchs. Ce que l’on a travaillé à l’entraînement était intéressant » : voilà comment Claude Puel avait analysé les débuts d'Ignacio Ramirez à Montpellier (1-2). Entré en jeu en fin de match, le nouvel attaquant uruguayen de l'ASSE n'avait pas pu changer le cours de la partie. Peu servvi, il avait tout de même eu le temps de montrer de bonnes choses, avec la qualité de ses appels, sa détermination, ce petit pont sur lequel il fut repris de justesse par Mamadou Sakho.

Puel veut positiver

Forcément, on attendait beaucoup de sa titularisation face à Bordeaux (1-2). Mais la venue de la lanterne rouge ne s'est pas déroulée comme espérée, ni pour l'ASSE ni pour son nouveau numéro 9. Aligné en pointe, aux côtés de Wahbi Khazri et Romain Hamouma, dans le 3-4-3 mis en place par Puel, Ramirez n'a eu aucune occasion. Malgré de nombreux appels, il a été peu servi, oublié parfois, et lorsque ses coéquipiers l'ont cherché, les ballons ne sont pas arrivés. Remplacé à l'heure de jeu, il n'aura pas pu se montrer. « Son rôle n'était pas évident, a commenté Puel. La défense girondine était basse. Il y a eu pas mal de centres, c'est positif, et il a bien fixé la défense. C'est ce qui a permis à Romain et Wahbi d'être présents entre les lignes et de déclenché des situations. Ignacio a été présent, notamment avec ses remises. » Des commentaires qui montrent chez Puel une volonté de positiver cette première plutôt discrète de l'unique recrue stéphanoise de l'été, dont Harold Moukoudi a loué l'intégration, samedi dernier. « Ignacio s'intègre plutôt bien, a expliqué le défenseur. Pas mal de joueurs parlent espagnol, ça l'aide, c'est plus facile pour lui. » Et à l'ancien havrais d'ajouter : « C'était son premier match, on ne le connait pas encore parfaitement. Mais on voit que c'est un attaquant qui fait énormément d'appels. Au fil du temps, je pense qu'on va mieux le servir. Il y aura plus de complémentarité avec les autres joueurs offensifs ». Une complémentarité qui aura fait cruellement défaut contre Bordeaux...

Pour résumer

Comme lors de son entrée en jeu à Montpellier (0-2), Ignacio Ramirez n'a pas eu grand chose à se mettre sous la dent lors de la défaite de l'ASSE face à Bordeaux (1-2). Mais Claude Puel a tout de même apprécié son apport.

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS