Ignacio Ramirez
Ignacio RamirezCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
FLOP FLOP

ASSE - Mercato : Ignacio Ramirez retrouve déjà le sourire loin du Forez !

Alors que l'ASSE s'est encore un peu plus enfoncée ce week-end, Ignacio Ramirez ne cache pas son bonheur d'être rentré au pays...

Zapping But! Football Club ASSE : Pascal Dupraz a-t-il un avenir à Sainté ?

But ! l'avait annoncé dès le mois de novembre : Ignacio Ramirez s'interrogeait sur son temps de jeu à l'ASSE et ses agents commençaient à envisager un départ. Arrivé le dernier jour du Mercato, dix minutes avant la fin du marché estival, l'attaquant uruguayen n'avait pas les faveurs de Claude Puel qui ne l'avait titularisé qu'une seule fois, contre Bordeaux (1-2), le 18 septembre dernier. Avec le départ du Castrais, la donne était susceptible de changer, mais non. Julien Sablé et Pascal Dupraz n'ont pas fait confiance au joueur, meilleur buteur de l'histoire du Liverpool FC Montevideo et du championnat uruguayen, en 2019.

Tout sourire au Nacional aux côtés de son frère

Poussé vers la sortie, Ramirez a sagement attendu que l'ASSE se mette d'accord avec son club pour casser son prêt. Ce que les Verts ont officialisé mardi dernier. Et quelques heures plus tard, « Colo » s'est engagé avec le Nacional Montevideo, l'un des deux plus grands clubs d'Uruguay avec le Penarol, son grand rival. Egalement sollicité par Cruzeiro, au Brésil, Ramirez a retrouvé son frère et le site du club uruguayen le montre, tout sourire, à l'entraînement. L'attaquant, qui fêtera ses 25 ans le 1er février, n'aura disputé que 144 minutes sous le maillot vert. Son seul but, il l'aura inscrit avec la réserve, en National 3, contre Montluçon (2-0), en octobre.

En cinq mois à l'ASSE, le joueur n'aura pas pu s'imposer. Il n'aura pas vraiment eu l'occasion de le faire. Discret, Ramirez, qui s'était installé du côté d'Aurec-sur-Loire avec son épouse et ses deux enfants, a salué ses coéquipiers mardi dernier avant de prendre l'avion. Il leur a souhaité bonne chance pour la suite de la saison. « Je resterai supporter de l'ASSE », leur a-t-il dit, avant de rentrer chez lui.

Pour résumer

Alors que l'ASSE s'est encore un peu plus enfoncée ce week-end, Ignacio Ramirez ne cache pas son bonheur d'être rentré au pays...« Colo » s'est engagé avec le Nacional Montevideo, l'un des deux plus grands clubs d'Uruguay avec le Penarol, son grand rival. Egalement sollicité par Cruzeiro, au Brésil, Ramirez a retrouvé son frère et le site du club uruguayen le montre, tout sourire, à l'entraînement. L'attaquant, qui fêtera ses 25 ans le 1er février, n'aura disputé que 144 minutes sous le maillot vert...

Laurent HESS
Rédacteur
Laurent HESS

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.