Jean-Philippe KrassoLancer le diaporama
ASSE : les pistes des Verts pour le mercato estival
+22
Jean-Philippe KrassoCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Alexandre Corboz
OPTION

ASSE - Mercato : Krasso, et si c'était lui l'attaquant parfait pour la Ligue 2 ?

Dans l'optique de sa reconstruction, l'ASSE va devoir trouver dans toutes les lignes des joueurs rodés aux joutes de Ligue 2 et capables de convenir à cette division. En attaque, les Verts tiennent peut-être en Jean-Philippe Krasso le profil idoine.

Zapping But! Football Club ASSE : La stratégie de Batlles est-elle la bonne ?

Réduit à jouer les utilitaires par Claude Puel sur la première partie de saison, guère mieux loti sous Pascal Dupraz quand il y a eu redistribution des cartes, Jean-Philippe Krasso n'a pas perdu son temps en 2022. Au contraire même. Comme un an plus tôt où il avait choisi l'exil au Mans alors en National 1 (14 apparitions, 5 buts, 1 passe décisive), c'est du côté de l'AC Ajaccio, en L2, que l'ancien Spinalien avait posé ses valises. Pour le meilleur plutôt que pour le pire.

Alors que les Verts s'enfonçaient lentement mais sûrement vers la Ligue 2, Jean-Philippe Krasso portait son modeste club insulaire vers l'élite du football français. « Le Monsieur plus de notre deuxième partie de saison, c'est Jean-Philippe Krasso. On était une équipe où on n’avait pas de joueur au-dessus, mais quand il est arrivé on a vu que c’était un joueur qui pouvait faire changer le cours d’un match. C’est le joueur qui nous manquait quand on devait faire face à une équipe fermée : capable de provoquer une défense, de faire un exploit ou d’obtenir un pénalty. Avec la blessure de Bevic Moussiti-Oko, on n’avait plus ce profil. On se disait que si on ne retrouvait pas un joueur similaire, ça serait compliqué. Finalement, il est arrivé et, pour monter, il faut un joueur de ce type. D’ailleurs, après le match face à Toulouse, on lui a dit merci ! Ça a été le facteur X », disait de lui son coéquipier Benjamin Leroy, meilleur portier de D2 cette saison.

Une prolongation... ou une vente cet été à Ajaccio ?

Le genre de réussite et de compliments qui doit, forcément, faire cogiter Loïc Perrin (coordinateur sportif de l'ASSE) dans son puzzle de reconstruction de l'effectif qui implique le recrutement (coûteux?) d'au moins un leader d'attaque pour remplacer Wahbi Khazri. Ce joueur qui ne sera pas Charles Abi, dont le prêt à Guingamp a été un fiasco complet. Auteur de 4 buts et 2 passes décisives sur les six derniers mois de Ligue 2, Jean-Philippe Krasso peut-il être celui-ci ? Il faudra d'abord régler son épineuse situation contractuelle.

Le natif de Stuttgart (Allemagne) est en fin de contrat en juin 2023 dans le Forez à un salaire qui reste largement abordable même en seconde division (17 000€ par mois). Mais il faudra le convaincre que, cette fois-ci, il ne perd pas son temps à Saint-Etienne, lui qui s'est contenté des miettes durant toute la première partie de saison et jusqu'à son départ en Corse. Cela s'annonce d'autant plus périlleux que, du côté de l'ACA, on entend mener des négociations avec les Verts pour un transfert définitif. Pour l'heure, c'est un Krasso très prudent sur son cas personnel qui s'est exprimé dans L'Echo Républicain : « Mon avenir peut-il être à Ajaccio ? Je ne sais pas ! Je ne sais pas ce que Saint-Étienne veut faire avec moi... » Dans ce genre de deal, il faut souvent être trois sur la même longueur d'ondes...

Krasso à l'ASSE ou à Ajaccio ?

Dans l'optique de sa reconstruction, l'ASSE va devoir trouver dans toutes les lignes des joueurs rodés aux joutes de Ligue 2 et capables de convenir à cette division. En attaque, les Verts tiennent peut-être en Jean-Philippe Krasso le profil idoine.

Podcast Men's Up Life
 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos