ASSE – Mercato : l'avenir de Denis Bouanga fait débat chez les VertsLancer le diaporama
ASSE - Mercato : les pistes des Verts pour l'été 2021
+18
Denis BouangaCredit Photo - Icon Sport
LANCER LE DIAPORAMA
par Laurent HESS
DEBAT

ASSE – Mercato : l'avenir de Denis Bouanga fait débat chez les Verts

« Est-ce le bon moment de vendre Denis Bouanga ? » : telle est la question de notre débat sur le Mercato de l'ASSE cette semaine...

Zapping But! Football Club ASSE : l'hommage des Verts à Loïc Perrin
A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

C'est déjà trop tard

« A mes yeux, si offre il y a pour Denis Bouanga et qu'elle permet une plus-value même modeste sur le prix d'achat du joueur (4,5 M€), la question ne se pose même pas. En revanche, dans un marché des transferts sinistré par les effets de la crise sanitaire, j'imagine mal une belle offre tomber pour le Gabonais après son exercice 2020-21 en demi-teinte (36 apparitions, 7 buts, 4 passes décisives).

A mon sens, il aurait fallu surfer sur la vague de sa première saison en se montrant moins gourmand. L'été dernier, plusieurs clubs dont le Stade Rennais, le LOSC ou encore Everton cherchaient un ailier et appréciaient le profil du Manceau... Mais pas à plus de trois fois son prix d'achat. Du fait des ses statistiques et de son âge, il le valait pas ce qu'on réclamait. Surtout que les 15 M€ demandés étaient une base minimale de négociations dans l'esprit des dirigeants.

Comme je l'avais déjà écrit à l'époque, j'aurais écouté les offres à partir de 10 M€ en prenant en compte l'état du marché des transferts qui était amené à se dégrader. A l'époque, quelques clubs – notamment français – étaient prêts à investir avec l'arrivée de Mediapro dans le paysage audiovisuel français. Aujourd'hui, si le RC Lens peut éventuellement se présenter, il ne faut pas s'attendre à une somme à huit chiffres. Certes, on ne sait jamais comment va évoluer le marché d'une année sur l'autre mais je pense que l'ASSE a eu les yeux plus gros que le ventre, grisé par certaines ventes (passées) inespérées comme celle de Max-Alain Gradel. »

Alexandre CORBOZ

Les offres décideront

« Je rejoins Alexandre sur le fait que la côte de Denis Bouanga était plus élevée il y a un an. Il sortait d'une belle première saison à l'ASSE, plus aboutie que celle-ci. L'attaquant l'a dit récemment : il avait perdu confiance. Et je trouve qu'il a aussi perdu autre chose, quelque chose de très important : le sourire. Perso, je ne l'ai pas vu prendre du plaisir comme la saison passée, et je ne suis pas sûr qu'il soit « fan » du management de Claude Puel. Le Gabonais a souvent été positionné à droite, où il exprime moins ses qualités qu'à gauche, son poste de prédilection. C'est quand il l'a retrouvé, sur la fin de la saison, qu'il a (un peu) retrouvé ses sensations et son efficacité. Et maintenant ? Cet été, je pense que ce sont les offres qui décideront. Et qu'en cas de proposition intéressante pour le joueur comme pour le club, Bouanga se dirigera vers la sortie. Il y a aussi eu pas mal de critiques et cet incident de la vidéo où il avait subi des propos racistes à la fin de l'hiver. Peut-être que cela laissera des traces. Je ne suis pas dans la tête de Denis mais je ne suis pas sûr que la sienne soit encore à 100% à « Sainté ». Ce que je comprendrais après la saison qu'il vient de vivre. »

Laurent HESS

Pour résumer

Bouanga va-t-il enchaîner une 3e saison à l'ASSE ?

Laurent HESS
Article écrit par Laurent HESS
Albums Photos