ASSE – Mercato : La bombe Fofana peut-elle faire exploser l'ASSE ?
Wesley FofanaCredit Photo - Icon Sport
par Laurent HESS
GROSSES TURBULENCES CHEZ LES VERTS

ASSE – Mercato : La bombe Fofana peut-elle faire exploser l'ASSE ?

Wesley Fofana a jeté un gros pavé dans la mare de l'ASSE et de Claude Puel en rendant publique son envie de rejoindre Leicester. Une vraie onde de choc dans le Forez...

Hier en conférence de presse, Claude Puel avait coupé court aux informations, celles de Butfootballclub notamment, faisant état de divergences en interne au sujet de Wesley Fofana, et sur la volonté du jeune défenseur de rejoindre Leicester. « Pour moi il n'y a pas débat. J'ai fait plusieurs fois le point avec lui et c'est un jeune joueur qui a joué 17 matchs en professionnel. Je pense qu'il est encore en apprentissage et doit encore gagner en maturité. Il est dans le bon club pour continuer tranquillement sa progression. Il est bien à Saint-Étienne et il restera à Saint-Étienne », avait expliqué le Manager des Verts.

A VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITE DE L'ASSE

Fofana, en avril dernier : « Avec le coach, c'est une relation de confiance »

Après sa prolongation, en avril dernier, Wesley Fofana avait soutenu qu'il souhaitait s'inscrire sur la durée à l'ASSE. « Je ressens beaucoup de joie et de fierté de prolonger dans mon club formateur, avait-il dit. Ma signature a amené de la joie dans toute ma famille. Ils sont derrière moi et me poussent. L'ASSE, c'est mon club de cœur. Je m'y vois encore dans le futur. J'ai l'ambition de jouer au plus haut niveau mais je ne veux pas brûler les étapes. Pour l'instant, je suis dans l'un des plus grands clubs français avec un bon coach qui veut m'emmener en haut. » Et à lui d'évoquer sa relation avec Claude Puel... « Avec le coach, c'est une relation de confiance. Claude Puel m'apporte beaucoup de rigueur. On ne se fait pas des câlins tout le temps mais il y a une bonne entente. On m'appelle le chouchou du coach mais ça va, je le prends bien... »

Puel va-t-il céder ?

Voir Fofana (19 ans) expliquer clairement son envie de rejoindre Leicester, dans une interview à L'Equipe, quelques heures plus tard, est un terrible coup porté à Puel. Non le joueur n'est pas si bien à Saint-Etienne, où il évoque des insultes envers sa famille tout autant que les considérations financières et son rêve de jouer en Angleterre pour justifier sa décision. Avant la réception de Strasbourg, samedi soir, cette sortie médiatique met évidemment Puel dans la panade et il semble difficilement envisageable que Fofana soit aligné alors que se profile une série de trois matches en une semaine pour les Verts (Strasbourg, Marseille, Nantes). Reste qu'avec les départs de William Saliba et Loïc Perrin cet été, les solutions ne sont pas légion en défense centrale, où Harold Moukoudi et Mathieu Debuchy sont les deux seules alternatives qui s'offrent à Puel pour épauler Timothée Kolodziejczak lors des prochains matches.

Au début de l'été, les dirigeants se voulaient solidaires de Puel...

Mais ce que l'on attend, c'est maintenant la réponse du club à Fofana et à ses agents, la réponse des dirigeants et celle de Puel. Ceux-ci accorderont-ils leurs violons ? Marcheront-ils dans la même direction ? Ces derniers jours, selon nos informations, la direction de l'ASSE souhaitait accepter l'offre de Leicester, proche des 30 M€, mais Puel s'y opposait. Farouchement. Interrogé au début de l'été sur les éventuels départs de Wesley Fofana et/ou Denis Bouanga, Bernard Caiazzo avait affirmé que la direction suivrait Puel. « Vendre Bouanga ou Fofana, non, parce que Claude Puel, qui est le patron du sportif, est très ferme sur le sujet. Nous le sommes également. Je fais confiance au coach », avait affirmé le président du conseil de surveillance, dans Le Progrès. « Le regret que nous avons, particulièrement avec Claude Puel, c’est d’avoir vendu l’été dernier William Saliba, un jeune à fort potentiel. Donc plus question de vendre nos meilleurs jeunes », avait quant à lui soutenu Roland Romeyer, dans L'Equipe.

Sans doute Caiazzo et Romeyer ne se doutaient-ils pas à ce moment-là qu'une offre aussi importante tomberait pour Fofana. Une offre susceptible de remettre l'ASSE sur les rails, économiquement, et de lui permettre de recruter lors des trois dernières semaines du marché. Mais transférer Fofana serait une sacrée couleuvre à avaler pour Puel tant le joueur symbolise son projet, axé sur la jeunesse. On peut même se demander si le Castrais ne remettrait pas en cause son engagement au sein du club s'il était désavoué par ses dirigeants... après l'avoir été par son joueur.