ASSE - Mercato : la vraie raison du fiasco Mostafa Mohamed
Roland Romeyer (ASSE)Credit Photo - Icon Sport
par Bastien Aubert
LIGNE ROUGE

ASSE - Mercato : la vraie raison du fiasco Mostafa Mohamed

Espérée jeudi soir, l’annonce d’un accord définitif entre l’ASSE et le Zamalek au sujet de Mostafa Mohamed (23 ans) n’est jamais survenue. Un nouveau fiasco pour les Verts sur ce mercato.

Le dossier Mostafa Mohamed va laisser des traces à l’ASSE. Dégoûtés de ce fiasco, certains supporters stéphanois ont même déjà prévu de monter un « Kita Circus » pour se moquer de leur club en clin d’œil à leurs homologues du FC Nantes. Et pour cause : si l’attaquant des Pharaons (23 ans) a bien pris l’avion, hier, c’est pour s’envoler vers la Turquie. L'intéressé va négocier avec Galatasaray, où il devrait signer un prêt payant de 18 mois, pour un montant de 1,6 M€, assorti d’une option d’achat de 3,2M€. Après le prêt avorté de M’Baye Niang, l’attaquant sénégalais de Rennes, début octobre, il s’agit d’un nouveau et sérieux revers pour l’ASSE sur le marché des transferts.

VOIR AUSSI : TOUTE L'ACTUALITÉ DE L'AS SAINT-ETIENNE

Le président Emad Abdel Aziz a la dent dure

Placée dans l’urgence absolue de recruter un buteur, l’ASSE avait pourtant corrigé son offre faite au Zamalek. Après avoir proposé le paiement d’une indemnité de transfert de 5 M$ (4,1 M€) en deux traites (3 M$ à la signature, 2 M$ en février 2022), L’Équipe assure que le club ligérien était prêt à payer cette somme de suite. Le conseil d’administration du club égyptien avait même donné son accord de principe, lundi ! Pas Emad Abdel Aziz, nouveau président, et, semble-t-il, certains de ses membres. Ces derniers ne pardonnent pas à Roland Romeyer ses déclarations faites en direct sur la chaîne égyptienne Al-Nahar Ryada, le 14 janvier et ils les lui ont fait payer cher.